Accueil » Les lauréats 2022 (3e édition) – fondation FBF

LES LAURÉATS DE L’APPEL À PROJETS
2022 (3e ÉDITION)

Le Comité exécutif de la fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine sous l’égide de la Fondation de France a désigné le 15 décembre 2022, à l’issue de l’analyse des 52 dossiers reçus, les 7 lauréats de la troisième édition 2022 de la fondation

La fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine tient à remercier chaleureusement les 52 porteurs de projets qui ont proposé des programmes de restauration variés mettant tous en avant l’usage de bois issus de forêts françaises gérées durablement. Nous vous invitons à redécouvrir TOUS ces projets en consultant la page suivante : https://franceboisforet.fr/lappel-a-projets-les-projets-presentes/

> EGLISE SAINT LAURENT DU POIL, Senez (04)

Lauréat, Restauration de la charpente

Plébiscité par les internautes avec 1762 votes !

L’association Lis Amis doù Pèu (Les Amis du Poil) créée en 2003 a pour but de promouvoir et de participer à toutes les actions se situant au village du Poil et dans ses environs, ayant pour objet la vitalité de ce village. 

Depuis 2015, l’association finance et organise des chantiers de bénévoles pour reconstruire l’église du Poil (déblaiement, achat, transport et livraison de sable et de chaux, utilisation de pierres locales, reconstruction des murs et des fenêtres,…).

> ABBAYE CISTERCIENNE DE CHÉHÉRY, Châtel-Chéhéry (08)

Lauréat, Restauration de la charpente

“Ora et Labora” : au-delà d’un lieu de prière, une abbaye était avant tout un domaine productif agricole, voire industriel (forges, verreries, …), et il n’est pas aisé de se représenter aujourd’hui ce fonctionnement de l’Ancien-Régime. Afin de ne pas réduire le lieu à sa seule architecture, et de révéler au visiteur l’authenticité matérielle et immatérielle du site, le projet envisagé s’attachera non seulement à la restauration du monument, mais aussi de son système productif : replantation des vergers et potagers et implantation des équipements de transformation de produits dans les communs, dans l’objectif de les intégrer à la visite.

> CHÂTEAU DE VILLANDRAUT, Villandraut (33)

Lauréat, Restauration de la passerelle

Restauration de la passerelle d’entrée du château de Villandraut par l’enlèvement d’une structure vétuste et la mise en oeuvre d’un nouvel ouvrage répondant aux normes de sécurité et plus en accord avec ce lieu.

Château de Villandraut : Référence Mérimée : PA00083861 – Site classé Monument Historique en 1886

> ISBA DU DOMAINE DE VALROSE, Nice (06)

Lauréat, Restauration de cet exceptionnel exemple d’isba en France

L’isba a été installée dans le parc de Valrose entre 1871 et 1881 à la demande du propriétaire des lieux et bâtisseur du domaine, le baron von Derwies. Elle a été démontée puis transportée en pièces détachées par train depuis une de ses terres de Kiev et remontée à Valrose. Très bel exemple d’habitat traditionnel ukrainien, l’isba de Valrose est constituée de rondins de sapin assemblés à mi-bois et en bois ouvragé et d’un plancher en bois sur poutres. Des proverbes en cyrillique ancien ornent la façade de l’édifice. Elle a été conservée in situ jusqu’à nos jours.

> NAVIRE L’HERMIONE, Anglet (64)

Lauréat, Carénage de la coque du navire

© association Hermione ! Depuis son arrivée dans le port de Bayonne à Anglet à la fin du mois de septembre 2021, L’Hermione fait l’objet de diagnostics et de travaux importants suite à l’avarie découverte au printemps dernier lors de sa dernière cale sèche de routine au port Atlantique de La Rochelle.

> BATEAU LAVOIR, Semur-en-Auxois (21)

Lauréat, Restauration de la toiture du bateau

Avec ses 190 hectares, le secteur sauvegardé de la commune de Semur-en-Auxois est le plus vaste de Bourgogne et le 6ème au niveau national. Par ailleurs, Semur-en-Auxois est la première« cité de caractère » de Côte d’Or et elle a reçu en 2005 le 1er Prix régional du Patrimoine.

> FABRIQUES DU JARDIN BOTANIQUE, Tours (37)

Lauréat, Restauration de la charpente

Patrimoine bâti atypique et emblématique du jardin botanique, héritage du XIXème siècle, la Fabrique des Wallabies a tenu jusqu’à nos jours sans aucune restauration ! Elle est aujourd’hui très dégradée et a besoin d’une rénovation structurelle, dans le respect de son aspect conformément aux préconisations de l’ABF.