Accueil » Les savoirs et savoirs-faire de la futaie régulière de chêne inscrits à l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel

Les savoirs et savoirs-faire de la futaie régulière de chêne inscrits à l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel

Publié Publié dans a-la-une, Actualités, Evènement

Communiqué de presse, 27 juin 2022

DES FORÊTS CATHÉDRALES

 

Depuis le 8 juin 2022, la futaie régulière de chêne est inscrite à l’inventaire national du Patrimoine Culturel Immatériel. Cette démarche, pilotée par le ministère de la Culture, est un soutien pour l’avenir d’une activité. Fruit d’une tradition et d’une transmission, la futaie régulière de chêne est une activité vivante, qui s’est transformée au fil des siècles et continuera d’évoluer.

Cette reconnaissance s’appuie sur la mobilisation d’une large communauté d’acteurs : forestières et forestiers de l’Office (en interne, plus de 160 personnes ont contribué à la reconnaissance de cette candidature), acteurs de la filière forêt-bois… Dans le monde de la culture aussi, deux artistes de renommée mondiale, l’actrice Juliette Binoche et le plasticien Fabrice Hyber, ont apporté leur soutien, preuve de leur engagement et de leur attachement à la forêt, à sa gestion et à sa préservation. Que toutes et tous soient ici chaleureusement remerciés.

Une fête pour célébrer cette inscription sera organisée avec nos partenaires à l’automne 2022 en forêt domaniale de Tronçais

Une aventure humaine

Longilignes et majestueux, les grands chênes français laissés en héritage par les générations antérieures de forestiers sont issus d’une tradition séculaire et minutieuse : la futaie régulière. Celle-ci regroupe une communauté de personnes et d’activités liées les unes aux autres : propriétaires de forêts (État, collectivités, acteurs privés), gestionnaires forestiers (forêts publiques et privées), scientifiques, naturalistes, formateurs et enseignants forestiers, associations (environnement et usagers), scieurs, mérandiers, charpentiers, tonneliers, producteurs de vins et spiritueux, vignerons et architectes du patrimoine. Tous sont unis pour pérenniser cette culture forestière à l’origine de la beauté des forêts que nous connaissons aujourd’hui. Des forêts source de biodiversité, de production d’un bois de qualité exceptionnelle, et d’accueil du public.

«Nous sommes heureux et fiers que les savoirs et savoir-faire de la futaie régulière de chêne soient désormais inscrits à l’inventaire national du Patrimoine Culturel Immatériel de la France. C’est une belle reconnaissance pour la communauté des forestiers qui voient pour la première fois leurs savoirs et savoir-faire identifiés pour leur valeur patrimoniale. Je remercie tous les partenaires qui se sont mobilisés à nos côtés pour permettre l’aboutissement de la démarche. Il nous appartient maintenant collectivement de faire vivre nos pratiques afin d’en assurer leur transmission aux générations futures »

Olivier Rousset, directeur général par intérim

Partager cet article : [Sassy_Social_Share]