« Cadre de vie : demain le bois » : France Bois Forêt répond présent !

Initié en janvier 2018 par France Bois Industries Entreprises (FBIE), le projet « Cadre de vie : demain le bois » a pour objectif d’apporter une vision stratégique et économique sur l’activité future de la filière forêt-bois. La démarche aboutit aujourd’hui à la publication d’un vadémécum, un ouvrage qui détaille quatre grands marchés d’avenir.

Pilotée par le délégué général de FBIE, Vincent Petitet, et financée par le Codifab (Comité professionnel de développement des industries françaises de l’ameublement et du bois), la démarche « Cadre de vie : demain le bois » a démarré par une étude de six mois. Réalisée avec le soutien du cabinet 1630 Conseil et la collaboration scientifique de l’institut technologique FCBA (Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement), cette enquête a permis de recueillir les points de vue non seulement des professionnels de l’ensemble de la filière
forêt-bois, mais aussi des industriels d’autres filières intéressés par le bois, de sociologues et d’autres chercheurs. « Notre ambition n’était pas de dresser une prospective complète des futurs marchés du bois, précise Vincent Petitet. Un choix a été fait pour coller au plus près au concept de “cadre de vie”. »

Quatre marchés à la loupe
Ce travail se concrétise aujourd’hui par la publication d’un ouvrage de 80 pages, téléchargeable sur le site de FBIE (fbie.org) et tiré à 400 exemplaires en version papier. Après un rapide panorama des usages actuels du bois, le document présente en détail quatre grands secteurs d’avenir qui ont été identifiés dans le cadre de l’étude : « Wood-Health », ou les destinations du bois en vertu de sa contribution à la santé ; « Wood-City », ou les marchés des villes et des collectivités territoriales ; « Wood-Luxury », ou les marchés du luxe ; « Wood-on Demand », ou les attentes de la fabrication à la demande et sur mesure. Pour chacun de ces domaines sont analysés le contexte économique, les atouts du bois, les enjeux et spécificités du marché, les innovations et prérequis nécessaires pour que la filière bois s’y développe pleinement.

Des pistes à creuser
Le vadémécum est un véritable guide à destination des professionnels de la filière, des institutionnels et des élus, des grands groupes industriels réunis au sein du CNI (Conseil national de l’industrie) – dont la filière forêt-bois fait partie –, des médias et du grand public. Sa raison d’être est d’initier des travaux concrets au sein de la filière forêt-bois afin de dynamiser la croissance du secteur. L’ouvrage propose ainsi des pistes de réflexions, de thématiques et de projets, dont vont se saisir des groupes de travail pluridisciplinaires rassemblant d’une part,
des professionnels issus de la filière, d’autre part, des protagonistes des segments de marchés concernés. Lors de son conseil d’administration du 16 octobre 2018, les adhérents de FBIE ont décidé de retenir deux premiers groupes, « Wood-Health » et « Wood-Luxury », qui travailleront pour obtenir des résultats concrets d’ici à 2020, sous forme, par exemple, de prototypes ou d’argumentaires. À noter que la question du cadre de vie est un des quatre projets structurants du nouveau Contrat stratégique de filière (CSF) signé le 16 novembre 2018 (lire p. 18).

Un guide pour initier des travaux concrets au sein de la filière afin de dynamiser la croissance du secteur.

Pour en savoir plus :
fbie.org
franceboisforet.fr
fcba.fr

Réf. FBF : 19RD938
Budget FBF : 30 k€

Image à la une : Selon l’étude de FBIE, « Wood-City », ou la réponse du bois à la demande des collectivités pour un cadre de vie plus qualitatif, est un des quatre grands marchés d’avenir. Gare de Lorient ; maîtrise d’œuvre : Arep (Aménagement Recherche Pôles d’échanges) et SNCF Gares et Connexions. ©France Douglas