Accueil » Restauration du pont-levis du chateau d_Aumont – Boulogne-sur-Mer – 2021

RESTAURATION DU PONT-LEVIS DU CHÂTEAU D’AUMONT
Boulogne-sur-Mer (62200)

> Description :

Le château d’Aumont ou actuel Château-Musée fut construit sous la commande de Philippe Hurepel entre 1227 et 1231, en même temps que les fortifications. Il fut ensuite profondément modifié lors des conflits armés de l’époque moderne. Il fut adapté à l’artillerie au début du 16ème siècle. L’occupation anglaise et la reconquête par le Royaume de France ont induit de profondes modifications de ses dispositions.

Une opération de traverse accompagnée par une opération archéologique a conduit à la restitution d’un pont en bois à bascule de type tape-cul selon les dispositions de l’époque moderne. Le pont fut rétabli en chêne. Une partie de l’ossature et du tablier est aujourd’hui altérée. Un étaiement provisoire a été mise en place en 2020. Néanmoins, une telle solution ne peut être pérenne.

L’objectif de l’opération est de renouveler cette structure en améliorant sa pérennité par une ossature en azobé et un tablier en chêne assurant une meilleure évacuation des eaux.

Dans le même temps, les maçonneries d’assises de cet ouvrage seront stabilisées, avec en sus une intervention au niveau du porche d’accès.

Cette opération contribue à la sauvegarde du patrimoine historique, culturel et architectural de la ville. Elle bénéficie autant à la population locale qu’aux touristes.

> Localisation géographique :

Boulogne-sur-Mer (62200)

> Etat actuel :

Le pont en bois (chêne) à bascule de type tape-cul du Château Comtal de Boulogne-sur-Mer est altéré. Cela nuit non seulement à l’aspect de ce site patrimonial, historique, architectural, mais aussi à l’accès en toute sécurité du site, prisé tant par les locaux que par les touristes. C’est pourquoi un étaiement provisoire a été mis en place en 2020, mais il ne s’agit que d’une solution temporaire.

> Réalisation :

La ville a eu recours, en 2020, à un architecte du patrimoine afin de préparer la réparation de ce pont levis en bois. L’idée était d’étudier et d’estimer les différentes solutions possibles. Deux solutions techniques ont été envisagées : restaurer le pont en bois ou le refaire en pierre.
La ville a fait de choix de conserver le bois dans ce projet.
Une consultation des entreprises a ainsi pu avoir lieu au premier semestre 2021.
L’ensemble de l’opération est ainsi estimée à 104 072.10 € HT, dont 53 593.50€ HT sur le lot bois.
Les travaux sont prévus dès octobre 2021 pour une fin des travaux début 2022.

> Origines géographiques et essences de bois qui seront utilisées :

L’ossature du pont sera réalisé en azobé et le tablier en chêne.

> Les retombées attendues :

Les retombées de ce projet sont principalement touristiques. En effet, la commune de Boulogne-sur-Mer a pour objectif de soutenir le développement et l’attractivité du territoire. Elle a entrepris un vaste programme de travaux au niveau de la ville fortifiée qui concentre un ensemble de sites patrimoniaux à vocation touristique (Château-musée, Basilique/Crypte, Beffroi, Hôtel Désandrouin … ). La réhabilitation de la promenade haute des remparts commencée en 2019 et dont le parcours de valorisation sera mis en place en 2022, inclue son cheminement jusque dans la cour du Château et donc la restauration du pont-levis.
Cela permet d’impacter favorablement l’économie touristique du territoire.
L’opération d’ensemble de réfection de ce cheminement va permettre d’accroître la fréquentation des lieux. Environ 45 000 usagers fréquentent ces lieux chaque année. Les travaux vont permettre d’accroître le nombre de ces usagers (promenade améliorée et sécurisée, et nouvelle offre avec la valorisation) d’a minima 15% et ainsi contribuer à maintenir les emplois des commerces situés dans la ville fortifiée.

> Enjeux de développement durable :

– Transformer les modèles de sociétés par la sobriété carbone et l’économie des ressources naturelles, pour agir en faveur du climat, de la planète et de la biodiversité.


– Agir pour une transition juste, en luttant contre toutes les discriminations et inégalités et en garantissant les mêmes droits, opportunités et libertés à toutes et tous.

> v Durée des travaux :

4 mois

> Coût total du programme TTC :

104 072 €

> Description :

Le château d’Aumont ou actuel Château-Musée fut construit sous la commande de Philippe Hurepel entre 1227 et 1231, en même temps que les fortifications. Il fut ensuite profondément modifié lors des conflits armés de l’époque moderne. Il fut adapté à l’artillerie au début du 16ème siècle. L’occupation anglaise et la reconquête par le Royaume de France ont induit de profondes modifications de ses dispositions. 

Une opération de traverse accompagnée par une opération archéologique a conduit à la restitution d’un pont en bois à bascule de type tape-cul selon les dispositions de l’époque moderne. Le pont fut rétabli en chêne. Une partie de l’ossature et du tablier est aujourd’hui altérée. Un étaiement provisoire a été mise en place en 2020. Néanmoins, une telle solution ne peut être pérenne. 

L’objectif de l’opération est de renouveler cette structure en améliorant sa pérennité par une ossature en azobé et un tablier en chêne assurant une meilleure évacuation des eaux. 

Dans le même temps, les maçonneries d’assises de cet ouvrage seront stabilisées, avec en sus une intervention au niveau du porche d’accès. 

Cette opération contribue à la sauvegarde du patrimoine historique, culturel et architectural de la ville. Elle bénéficie autant à la population locale qu’aux touristes. 

> Localisation géographique :

Boulogne-sur-Mer (62200)

> Etat actuel :

Le pont en bois (chêne) à bascule de type tape-cul du Château Comtal de Boulogne-sur-Mer est altéré. Cela nuit non seulement à l’aspect de ce site patrimonial, historique, architectural, mais aussi à l’accès en toute sécurité du site, prisé tant par les locaux que par les touristes. C’est pourquoi un étaiement provisoire a été mis en place en 2020, mais il ne s’agit que d’une solution temporaire.

> Réalisation :

La ville a eu recours, en 2020, à un architecte du patrimoine afin de préparer la réparation de ce pont levis en bois. L’idée était d’étudier et d’estimer les différentes solutions possibles. Deux solutions techniques ont été envisagées : restaurer le pont en bois ou le refaire en pierre.
La ville a fait de choix de conserver le bois dans ce projet.
Une consultation des entreprises a ainsi pu avoir lieu au premier semestre 2021.
L’ensemble de l’opération est ainsi estimée à 104 072.10 € HT, dont 53 593.50€ HT sur le lot bois.
Les travaux sont prévus dès octobre 2021 pour une fin des travaux début 2022.

> Origines géographiques et essences de bois qui seront utilisées :

L’ossature du pont sera réalisé en azobé et le tablier en chêne.

> Les retombées attendues :

Les retombées de ce projet sont principalement touristiques. En effet, la commune de Boulogne-sur-Mer a pour objectif de soutenir le développement et l’attractivité du territoire. Elle a entrepris un vaste programme de travaux au niveau de la ville fortifiée qui concentre un ensemble de sites patrimoniaux à vocation touristique (Château-musée, Basilique/Crypte, Beffroi, Hôtel Désandrouin … ). La réhabilitation de la promenade haute des remparts commencée en 2019 et dont le parcours de valorisation sera mis en place en 2022, inclue son cheminement jusque dans la cour du Château et donc la restauration du pont-levis.
Cela permet d’impacter favorablement l’économie touristique du territoire.
L’opération d’ensemble de réfection de ce cheminement va permettre d’accroître la fréquentation des lieux. Environ 45 000 usagers fréquentent ces lieux chaque année. Les travaux vont permettre d’accroître le nombre de ces usagers (promenade améliorée et sécurisée, et nouvelle offre avec la valorisation) d’a minima 15% et ainsi contribuer à maintenir les emplois des commerces situés dans la ville fortifiée.

> Enjeux de développement durable :

– S’appuyer sur l’éducation et la formation tout au long de la vie, pour permettre une évolution des comportements et modes de vie adaptés au monde à construire et aux défis du développement durable
– Agir pour une transition juste, en luttant contre toutes les discriminations et inégalités et en garantissant les mêmes droits, opportunités et libertés à toutes et à tous

> v Durée des travaux :

4 mois

> Coût total du programme TTC :

104 072 €

Notez ce projet :

Rating: 4.77/5. From 13 votes.
Please wait…