Accueil » PNCB : la révolution de la construction bois est en marche

PNCB : la révolution de la construction bois est en marche

Posted Posted in La Lettre B

Les projets retenus pour la 11e édition du Prix national de la construction bois (PNCB) le prouvent : le bois issu de nos forêts gérées durablement est un matériau de construction de référence. Il est une source d’inspiration pour les architectes, ici, récompensés.

Dévoilé le 4 octobre dernier dans le cadre du salon Batimat, le palmarès du 11e Prix national de la construction bois (PNCB) marque un véritable tournant. « Le bois retrouve ses lettres de noblesse dans la production architecturale contemporaine. Ce matériau naturel et vivant n’est plus cantonné à la construction de maisons individuelles », se réjouit Christine Leconte, présidente du Conseil national de l’Ordre des architectes et co-présidente du jury national.

Engouement national
De fait, l’intérêt pour ce concours national a été sans précédent. « Les 549 candidatures reçues et plus spécifiquement les six projets lauréats témoignent de la richesse des usages du matériau bois partout en France, de l’architecture du quotidien aux ouvrages exceptionnels, des tissus urbains aux zones rurales », confirme Paul Jarquin, président de Fibois France qui fédère les douze associations à caractère interprofessionnel régionales de la filière forêt-bois et organise le concours.


Du collectif passif en bois
Marraine du PNCB, l’architecte et universitaire Dominique Gauzin-Müller a apprécié la transformation de l’ancienne caserne de pompiers de Liffol-le-Grand dans les Vosges en une maison de santé où fleurent bon le chêne, le Douglas et l’épicéa locaux. Mais la pionnière française de la construction bois rend aussi hommage aux concepteurs de la passerelle en bois de l’Isle-sur-le-Doubs, ou encore de l’immeuble Le Haut-Bois à Grenoble, en Isère : « Il prouve qu’il est possible de construire 56 logements sociaux passifs à structure bois sur neuf niveaux », s’enthousiasme l’autrice de l’ouvrage L’Architecture écologique entre autres.

Atteindre l’excellence
« À travers les projets victorieux, nous pouvons également déceler la capacité qu’ont tous les professionnels de la filière, scieries, architectes, designers, charpentiers, etc., à collaborer main dans la main pour atteindre l’excellence en matière de qualité de réalisation », se félicite, de son côté, l’ingénieur Nicolas Barthe, autre co-président du jury national.

Remise des trophées du Prix national de la construction bois 2022 lors du salon Batimat.

Traçabilité de la ressource : critère majeur
Si la créativité des architectes a été appréciée par les jurés, ces derniers ont apporté une attention particulière à la traçabilité de la ressource : bois français bien sûr, gestion durable des massifs et circuits courts. « Les performances techniques et énergétiques des réalisations ont constitué également deux critères majeurs de sélection », poursuit Paul Jarquin. Ainsi, la lauréate de la catégorie Maison individuelle, la « Maison sur la ruine » de Fontans, en Lozère (voir pp. 36 à 39), toute de Douglas et de bouleaux du Massif central, utilise de la laine de bois pour assurer son isolation. Autre bon point salué par les membres du jury : la réutilisation d’un site existant. Une façon élégante de ne pas contribuer à l’artificialisation des sols, autre sujet de ce temps.


Pour sa part, la rédaction de ce hors-série de La Lettre B a souhaité vous présenter un choix de quatre réalisations qui l’ont particulièrement séduite, concrétisant elles aussi un bon usage de la ressource bois française et exprimant une grande qualité architecturale ou sociale. Retrouvez ces réalisations dans les pages suivantes :

• Le bois (a)ménage le littoral, revalorisation de la plage de la Pointe-Rouge à Marseille (13) pp. 30 à 33

• Construction avec du bois de récupération à Mayotte, le faré du lycée à Koungou (97) pp. 34 et 35

• Le bois comme alternative au granit, « Maison sur la ruine » à Fontans (48) pp. 36 à 39

• D’une grange, faisons un tiers lieu, La Bobitaine, réhabilitation d’une grange en tiers-lieu à Milly-la-Forêt (91) pp. 40 à 43

Le livre du PNCB 2022 est librement téléchargeable sur le site prixnational-boisconstruction.org


PNCB 2022, Les six prix décernés sont :
• Catégorie Bâtiment public ou tertiaire : « Maison de santé », Liffol-le-Grand, Vosges
• Catégorie Logement collectif : Pop Acte, Le Havre, Seine-Maritime
• Maison individuelle : « Maison sur la ruine », Fontans, Lozère
• Aménagement intérieur ou extérieur : « Passerelle-Mirador », L’Isle-sur-le-Doubs, Doubs
• Mention spéciale Innovation sociale : le faré du lycée, Koungou, Mayotte
• Mention spéciale Innovation technique : Le Haut Bois, Grenoble, Isère

Plus d’information sur l’ensemble des candidatures sur panoramabois.fr