Accueil » Canopée Challenge : objectif innovation

Canopée Challenge : objectif innovation

Posted Posted in La Lettre B

En mai dernier, la deuxième édition du concours international Canopée Challenge a notamment couronné un plancher mixte bois/béton innovant et un procédé de fabrication de panneaux de béton de chanvre à ossature bois. Des créations qui sont déjà en cours de déploiement.

La solution de plancher mixte bois/béton adaptée à l’habitat collectif de grande hauteur est déployée dans l’immeuble Horizons Bois à Rennes (35), Premier Prix dans la catégorie Développement. Doc. : Maîtrise d’œuvre Architecture Plurielle

Plus que jamais, la construction bois est synonyme d’avant-garde. En témoignent les lauréats du prix Canopée Challenge. Organisé par Forinvest Business Angels, l’École supérieure du bois, Fibois France et Xylofutur, avec le concours de France Bois Forêt, ce concours international récompense les projets les plus innovants de la filière bois, dans trois catégories distinctes : création, développement et international. Les sept lauréats de cette deuxième édition se sont partagé 60 000 euros de dotation. Invités au Carrefour international du bois du 1er au 3 juin à Nantes, ils ont, de plus, bénéficié d’une visibilité nationale et internationale. La Lettre B vous présente deux innovations couronnées par le jury dans la catégorie Développement.


Un nouveau type de plancher bois/béton
Imaginé par l’architecte rennais Thierry Soquet (agence Architecture Plurielle), Hoboa est un système constructif bas carbone et une solution de plancher mixte bois/béton adaptée à l’habitat collectif de grande hauteur. Déployé à Rennes, dans l’immeuble Horizon Bois, ce dispositif a décroché le premier prix. L’idée maîtresse de Thierry Soquet est de conjuguer les qualités de résistance du béton à la légèreté du bois. Rien de bien neuf jusque-là, si ce n’est que les planchers mixtes bois/béton habituels requièrent de gros volumes de béton. Solution peu en phase avec la Réglementation environnementale (RE) 2020. La trouvaille de ce pionnier de la construction bois est de renforcer son plancher bois par une lame d’acier, ce qui réduit des deux tiers les besoins en béton. Baptisé Hoboa, ce système en cours d’installation dans l’immeuble de onze étages à Rennes sera également mis en œuvre pour surélever l’hôpital de jour de Cesson-Sévigné, en Ille-et-Vilaine.

Remise du premier prix Canopée Challenge dans la catégorie Développement à Thierry Soquet (à gauche), agence Architecture Plurielle, pour Horizons Bois/système Hoboa. Photo : Horizons Bois
Remise du troisième prix Canopée Challenge dans la catégorie Développement
à Arthur Cordelier (au centre), directeur de la société Wall’up Préfa. DR

Panneaux de béton de chanvre à ossature bois
Wall’up Préfa, c’est l’histoire de la rencontre entre des agriculteurs seine-et-marnais, créateurs de l’association Planète Chanvre, et de l’architecte Philippe Lamarque. Les premiers cherchaient des débouchés à leur production de chènevotte, la partie ligneuse du chanvre. Comme tous les professionnels du bâtiment, le second traque les matériaux de construction bas carbone, produits à proximité des chantiers, si possible. Tous ces protagonistes ont fini par se rencontrer. Après moult essais, l’équipe de Philippe Lamarque a mis au point un procédé exclusif de fabrication de panneaux de béton de chanvre à ossature bois (en photo ci-contre). Constitués d’un coffrage en bois local, remplis de béton de chanvre, ils sont coulés comme du béton minéral et opérationnels après deux semaines de séchage à l’air. Soutenue par l’État, la Région Île-de-France, l’agence de l’eau Seine Normandie, le Crédit agricole et Fibois, la société Wall’up Préfa, présidée par Philippe Lamarque, a levé suffisamment de fonds pour bâtir une usine. Inaugurée au printemps 2021, Wall’up Préfa, récompensée par le troisième prix dans la catégorie Développement, produit 50 000 m2 de panneaux biosourcés par an. Une matière première déjà très prisée des bâtisseurs de lycées franciliens.

Rangée de panneaux préfabriqués béton de chanvre et ossature bois Wall’up Préfa.
Photo : Wall’up Préfa

Horizons Bois (Rennes, 35) : Premier Prix dans la catégorie Développement, doté de 15 000 € ; Hoboa, un système constructif bas carbone et une solution de plancher mixte bois/béton adaptée à l’habitat collectif de grande hauteur.
• Wall’up Préfa (Aulnoy, 77) : Troisième Prix dans la catégorie Développement, doté de 5 000 € ; usine de production de panneaux préfabriqués ultraperformants sur base ossature bois et isolés de béton de chanvre, au service des projets de construction biosourcée.