Accueil » Canopée Challenge : cap sur l’innovation

Canopée Challenge : cap sur l’innovation

Publié Publié dans La Lettre B

Le 11 mai dernier, Forinvest Business Angels, l’École supérieure du bois (ESB), Fibois France et le Pôle de compétitivité Xylofutur révélaient les sept lauréats de la deuxième édition de Canopée Challenge.

DR

Organisé avec plusieurs soutiens dont celui de France Bois Forêt, sous le haut patronage du ministère de l’Agri­culture, Canopée Challenge a pour vocation d’encourager, de soutenir et de valoriser les projets innovants au sein de la filière forêt-bois. Cette édition a permis de recenser 160 projets innovants pour récompenser, au sortir du processus de sélection, sept lauréats dans trois catégories : Création, Développement et International. Présentation.

Catégorie Création
Premier prix doté de 8 000 € : Woodtech (Grenoble – 38) ; procédé de modification de la structure moléculaire du bois compatible avec les essences françaises qui deviennent alors plus résistantes à l’humidité que les meilleurs bois tropicaux.
Deuxième prix doté de 5 000 € : Farm3 (Verrières-de-Joux – 25) ; projet de chambre de culture permettant un fort rendement, un contrôle précis des conditions de croissance, une économie en eau et la pulvérisation de nutriments biologiques.
Troisième prix doté de 2 000 € : Elicir (Montpellier – 34) ; démarche innovante dans le domaine du biocontrôle, l’entreprise développe un extrait 100 % biosourcé qui assure la croissance accélérée des jeunes plantes et favorise leur capacité de résistance aux champignons, virus et bactéries.

Catégorie Développement
Premier prix doté de 15 000 € : Horizons Bois (Rennes – 35) ; Hoboa, un système constructif bas carbone et une solution de plancher mixte bois/béton adaptés à l’habitat collectif de grande hauteur.
Deuxième prix doté de 10 000 € : Bio Stratège (Guyane) ; programme d’innovation Écophyto-Guyane qui vise à développer des solutions naturelles et écologiques pour remplacer les engrais, pesticides et insecticides de synthèse.
Troisième prix doté de 5 000 € : Wall’up Préfa (Aulnoy – 77) ; usine de production de panneaux préfabriqués ultraperformants sur base ossature bois et isolés de béton de chanvre, au service des projets de construction biosourcés.

Catégorie International
Benjamin Droguet, chercheur à l’université de Cambridge, a été récompensé d’un prix de 5 000 € pour Sparxell, son projet de pigments et paillettes à base de cellulose de bois.

Les organisateurs du concours commentent
« Notre filière doit monter en puissance pour accélérer la décarbonation de l’économie. Nous faisons face à des défis majeurs, et l’innovation est une ressource indispensable pour gagner en compétitivité. Ce concours nous a permis d’identifier, partout sur le territoire, des projets de très grande qualité qui vont permettre à notre secteur d’intensifier sa mutation. »

Partager cet article : [Sassy_Social_Share]