Accueil » Woodrise : un projet sans frontières

Woodrise : un projet sans frontières

Posted Posted in La Lettre B

La troisième édition de Woodrise, congrès mondial consacré à la construction bois en hauteur, s’est tenue du 15 au 17 octobre, à Kyoto, au Japon. Retour sur l’origine et la dimension de cet événement, soutenu dès ses débuts par France Bois Forêt, avec Patrick Molinié, responsable Développement construction à l’Institut technologique FCBA1 et coordinateur international de Woodrise.

  L’Académie de France à Rome-Villa Médicis accueillera en mai 2022, dans le cadre du programme pédagogique Résidence Pro, 300 élèves des lycées professionnels de la Nouvelle-Aquitaine suivant le cursus de la filière forêt-bois.
Photo : Sebastiano Luciano pour l’AFR-Villa Médicis
Photo : Académie de France à Rome-Villa Médicis

À ses débuts, en septembre 2017 à Bordeaux, Woodrise a été présenté comme une plateforme d’échange inter­nationale consacrée aux immeubles en bois de moyenne et de grande hauteur. Ses membres fondateurs étaient la France, le Canada et le Japon. Comment ce projet a-t-il évolué depuis ?
C’est un congrès international et bisannuel ; sa deuxième édition s’est tenue à Québec, en octobre 2019. Cette année, c’était le tour du Japon qui a opté pour un format hybride, les frontières du pays ayant été fermées en raison de la crise sanitaire. Ce qui n’a pas empêché les 700 participants japonais de se réunir en présentiel, à Kyoto. Et malgré le format en ligne imposé, l’édition 2021 s’est déroulée avec la même dynamique que les éditions précédentes, on enregistrait presque 1 000 connexions par jour !

Quelle a été la contribution française à ces débats ?
Il y a eu trois intervenants français en plénière. Jacques Bouillot, directeur Filière sèche et solutions bas carbone chez Eiffage Construction, a présenté la tour Hypérion à Bordeaux, projet mettant en œuvre le CLT fabriqué par la société Piveteaubois. La stratégie bois et bas carbone des JO 2024 a été exposée par Nicolas Ferrand, directeur général exécutif de la Solideo (Société de livraison des ouvrages olympiques Paris 2024). Enfin, Arnaud
Leroy, président de l’Ademe (Agence de la transition écologique), a présenté l’engagement de l’État français pour la valorisation du bois et de la ressource locale. Sans oublier les workshops scientifiques sur l’acoustique, la sécurité incendie et la sismique, sur lesquels sont intervenus nos collègues de FCBA. Ces ateliers, financés par le Codifab, France Bois Forêt et l’Ademe, feront l’objet des restitutions sous forme de webinaires qui seront consultables sur le site de FCBA. Les rencontres professionnelles BtoB ont été, en revanche, reprogrammées à Tokyo, du 22 au 27 mai 2022. La quatrième édition aura lieu à Bordeaux, à la mi-octobre 2023.

Woodrise a aussi un volet régional. En quoi consiste-t-il ?
Le concept « Les rencontres Woodrise Nouvelle-Aquitaine » permet d’organiser, chaque année en octobre et durant une semaine, des manifestations mettant en avant les actions de la filière forêt-bois sous forme d’événements sportifs et grand public, de conférences techniques, d’expositions, de portes ouvertes… Ce sont les associations régionales Fibois Nouvelle-Aquitaine et Fibois Landes de Gascogne qui portent ce projet, avec l’appui de FCBA.
Dans le cadre des Rencontres Woodrise 2020, nous avions exposé, à Bordeaux, le prototype du pavillon modulable Proto-Habitat, conçu par deux pensionnaires de la villa Médicis de la promotion 2019-2020, Frédérique Barchelard et Flavien Menu1. Cette première collaboration entre l’Académie de France à Rome et la Région Nouvelle-Aquitaine se prolonge, cette année, avec le lancement de la Résidence Pro. Ce nouveau projet pédagogique s’adresse à 300 élèves de quinze lycées professionnels, représentant la diver­sité des territoires néo-aquitains, et est coconstruit avec le Campus des métiers et des qualifications forêt-bois qui coordonne l’ensemble des établissements professionnels du territoire. Cette première édition met à l’honneur la filière forêt-bois, de la sylviculture à l’ébénisterie en passant par la construction. Ce programme pilote, organisé en partenariat avec France Bois Forêt, est soutenu par un réseau de partenaires publics et privés de la filière forêt-bois réunis dans le cadre de l’écosystème Woodrise.

L’édition 2021 des Rencontres Woodrise Nouvelle-Aquitaine a réuni 2 000 participants autour d’une cinquantaine d’activités.

Pourriez-vous présenter les grandes lignes de ce programme ?
Depuis septembre 2021, chaque classe imagine et documente une œuvre collective, inspirée d’un ouvrage patrimonial majeur de la ville de Rome. Pour cet exercice, les élèves sont accompagnés par leurs enseignants, par FCBA et par vingt entreprises régionales « marraines » apportant leur expertise. En mai 2022, les 300 jeunes seront accueillis pendant une semaine dans la capitale italienne, avec la villa Médicis comme lieu central où se dérouleront ateliers, conférences et expériences pratiques… Chaque lycée y présentera son chef-d’œuvre mettant en valeur le bois français.

 Pavillon Proto-Habitat inauguré le 6 octobre 2020 dans le jardin public de Bordeaux.
Photo : Wald.City

Pour en savoir plus :
woodrise.org
rencontres.woodrise.org
ademe.fr
ouvrages-olympiques.fr
fibois-na.fr
villamedici.it
franceboisforet.fr

Partager cet article : [Sassy_Social_Share]