Accueil » La Fondation France Bois Forêt au Salon international du patrimoine culturel 

La Fondation France Bois Forêt au Salon international du patrimoine culturel 

Posted Posted in La Lettre B

Après une édition virtuelle en 2020, le Salon international du patrimoine culturel s’est à nouveau tenu au Carrousel du Louvre, à Paris, du 28 au 31 octobre 2021. Le bois était présent sur tous les stands, et l’Interprofession nationale, par le biais de la Fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine1, a financé et participé aux plateaux TV organisés par le magazine Atrium, patrimoine & restauration et Ateliers d’art de France.

Le 26e Salon international du patrimoine culturel, porté par Ateliers d’art de France2, a accueilli 338 exposants, 17 200 visiteurs et pas moins de 46 conférences. Avec comme thème « Patrimoine et Territoires », l’édition 2021 de ce rendez-vous majeur du secteur s’attaquait à un sujet d’actualité : le rôle fondamental joué par le patrimoine, qu’il soit bâti ou non bâti, matériel ou immatériel, dans le développement du territoire. C’est ce même thème qui a réuni les invités sur le plateau TV du Forum du patrimoine installé au cœur du salon. Son programme exceptionnel de quatorze émissions a, entre autres, permis de faire le point sur des actions engagées par la filière forêt-bois et de préciser l’importance de celle-ci dans le développement territorial et dans la sauvegarde du patrimoine historique bâti à travers la création de la Fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine et ses financements de restaurations à l’aide de bois français certifiés gestion durable.

La cathédrale Notre-Dame de Paris anime les initiatives de soutien du patrimoine
Le sujet de la restauration de Notre-Dame a été notamment évoqué sous différents angles : utilisation du chêne de France dans cette restitution, collaboration entre les Compagnons du Devoir et l’École de Chaillot pour la réalisation de la maquette de la charpente de la cathédrale et de l’exposition itinérante, lancement des appels d’offres pour la phase de la restauration… Et les entretiens enregistrés sur le plateau du Forum du patrimoine ont permis de démontrer que ce chantier d’exception a également généré une prise de conscience collective de l’importance des actions de sauvegarde de tout le patrimoine bâti avec, entre autres initiatives, la création en novembre 2019 de la Fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine, sous l’égide de la Fondation de France.


Thématiques du Forum du patrimoine


• Le patrimoine à l’heure du numérique 
• Les bénévoles, soutien essentiel de la sauvegarde du patrimoine
• Le patrimoine vecteur de lien social
• Le tourisme comme levier d’attractivité territoriale
• Le prix VMF/AAF « Métiers d’art et Patrimoine bâti »
• Notre-Dame de Paris : mobilisation d’une filière autour de la restauration de la charpente
• Les labels : valoriser le patrimoine et les métiers d’art dans les territoires
• La ville historique et durable
•Le bois français dans le patrimoine : une fondation engagée
• La formation aux métiers du bâti ancien
• Plan de relance, commande publique : quelles perspectives pour le patrimoine ?
• Le chantier de restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris
• Les matériaux du patrimoine, entre avenir et tradition
• La formation aux métiers d’art : un système en crise ?


Les matériaux du patrimoine, entre avenir et tradition
Frédéric Létoffé, vice-président du groupement des entreprises de restauration des monuments historiques (GMH) : « On a toujours construit avec des matériaux dits naturels et locaux, que ce soit la pierre, le bois, la terre cuite (…) Demain, on doit penser la construction sur le principe de réemploi et d’utilisation des matériaux naturels. »

Le bois français dans le patrimoine : une fondation engagée
Henry de Revel, délégué de la Fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine : « La filière a proposé, dans un premier temps, d’offrir les bois et les sciages nécessaires à la reconstruction de la charpente et de la flèche (…) Le patrimoine en France, ce n’est pas seulement Notre-Dame de Paris, c’est aussi le patrimoine vernaculaire que l’on trouve partout dans le territoire et qui a besoin de soutien financier, de visibilité ou, tout simplement, d’une mise en relation des porteurs de projets avec des professionnels, des entreprises, des forestiers et des artisans. »

Notre-Dame de Paris : mobilisation d’une filière autour de la restauration de la charpente
Florence Babics, Architecte du Patrimoine, enseignante à l’École de Chaillot : « Quatre ans auparavant (avant l’incendie, NDRL), deux élèves avaient fait des relevés exhaustifs de l’ensemble des charpentes, sauf de la flèche dont on connaissait déjà bien les relevés d’origine (…) Un travail énorme qui n’avait pas été exploité jusque-là (…) qui nous a permis d’étudier l’existant après qu’il a disparu. On était en lien direct avec l’équipe de maîtrise d’œuvre, qui, maintenant, s’occupe de Notre-Dame. »

Le chantier de restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris
Jérémie Patrier-Leitus, directeur de la communication, de la médiation culturelle et du développement ; établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris : « Aujourd’hui, la cathédrale est entièrement sécurisée. (…) Nous sommes dans la phase importante de lancement des appels d’offres. Nous avions lancé environ cent marchés publics (…) L’objectif est de démarrer les premiers travaux cet hiver. »

La formation aux métiers du bâti ancien
Yann de Carné, président du Groupement des entreprises de restauration des monuments historiques (GMH) : « La base et l’ADN des entreprises qui travaillent dans le patrimoine, c’est la transmission des savoir-faire, à la fois orale et pratique, des compagnons bâtisseurs, qu’ils soient charpentiers, décorateurs, maçons, etc., à des apprentis. »

Vidéos
Réalisation : Plan Rapproché
Journaliste plateau : Orianne Masse


Pour en savoir plus :
patrimoineculturel.com
compagnons-du-devoir.com
franceboisforet.fr

Partager cet article : [Sassy_Social_Share]