Plantons pour l’avenir : 5 millions d’euros de dons

Plantons pour l’avenir : 5 millions d’euros de dons

Planter, sensibiliser, innover, telles sont les trois missions d’intérêt général du fonds de dotation Plantons pour l’avenir (PPLA)1. S’appuyant sur un réseau de compétences2 reconnu, il s’attache à répondre aux enjeux de la filière forêt-bois française face au changement climatique.

« Plantons pour l’avenir gagne en visi­bilité et commence à être identifié comme l’organisme de mécénat au service de la filière forêt-bois privée », se félicite Tancrède Neveu, directeur délégué de PPLA. Ce fonds de dotation compte 160 mécènes – un bon tiers issu de la filière (scieurs, papetiers, fabricants de palettes…). « Rien qu’en 2020, nous avons eu cinquante nouveaux donateurs, dont des entreprises de la construction et des maîtres d’ouvrage. » Grâce à une structure de fonctionnement légère, 85 % des dons sont dévolus strictement à la réalisation des projets. « Nous illustrons leurs différents impacts en arbres plantés, en superficies boisées, en mètres cubes disponibles pour la filière forestière dans les décennies à venir, et donc en CO2 séquestré : nous ne vendons pas de crédits carbone, mais calculons l’impact carbone des projets accompagnés par PPLA (voir encadré). »

Devenir mécène de Plantons pour l’avenir : une réponse concrète à 7 des 17 Objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies. Doc. : PPLA

303 projets de reboisement soutenus

Depuis 2014, 5 millions d’euros de dons ont été récoltés et affectés aux trois programmes de PPLA : « planter », « sensibiliser » et « innover ». Le premier contribue, à travers des opérations de plantation/replantation, à favoriser une gestion durable des forêts qui maintienne un équilibre entre production de la ressource pour les industries du bois, préservation de la biodiversité et respect des usagers. « Depuis 2014, nous avons ainsi accompagné 303 projets de reboisement en France. » Le deuxième, via différents événements, permet de sensibiliser la société civile aux multifonctions de la forêt et aux enjeux de son renouvellement liés à l’augmentation des usages du bois. Il a aussi vocation d’information – des jeunes aux métiers de la forêt et des propriétaires aux pratiques sylvicoles durables – et de transmission. Le programme « innover » est, lui, orienté sur des projets d’adaptation des essences et de techniques sylvicoles en lien avec le changement climatique. « Accessible depuis notre site internet, notre plateforme permet aux propriétaires forestiers et à leurs gestionnaires de déposer leur projet. Et les demandes sont en augmentation ! Trois fois par an, nous engageons l’enveloppe disponible et validons les projets complets. » À noter : tout type de boisement ou reboisement est accepté si le propriétaire dispose d’un document de gestion durable, s’engage dans une certification, est accompagné d’un expert ou d’un gestionnaire forestier… « C’est la garantie que le projet respecte les recommandations environnementales et la législation forestière en vigueur. » Parallèlement, Plantons pour l’avenir a signé plusieurs partenariats avec des interprofessions régionales qui souhaitent également porter des projets d’intérêt général. Notamment Fibois Île-de-France qui porte un programme général de sensibilisation du grand public, à travers des événements comme le Festival « Les Nuits des Forêts ». « En tant que partenaire, PPLA va servir d’outil de collectes de dons, pour financer une partie des événements qui seront mis en place. » Au-delà des projets de plantations, Plantons pour l’avenir s’impose comme un outil essentiel pour répondre aux enjeux forestiers de toute la filière.

« Les Nuits des Forêts »

Plantons pour l’avenir est partenaire, tout comme France Bois Forêt, du festival « Les Nuits des Forêts », opéré en Île-de-France par Fibois IDF, les 2, 3 et 4 juillet 2021. Objectif : sensibiliser le grand public aux enjeux et savoir-faire de la filière forêt-bois. Cet événement est la version déployée à l’échelle nationale du Festival des forêts en Île-de-France, qui s’était tenu en octobre 2020. « Ce festival nous a révélé tout le potentiel du mécénat autour des actions de sensibilisation. Fibois IDF a démarré sa réflexion avec Plantons pour l’avenir autour de cet événement. Fort de son succès, il a été rebaptisé “Les Nuits des Forêts” et se déploiera, cette année, sur tout le territoire français, explique Céline Laurens, déléguée générale de Fibois Île-de-France. Au-delà de ce festival, nous avons construit d’autres types d’actions avec PPLA : sensibilisation auprès des scolaires, innovation (projet de R&D autour de la chalarose du frêne à Amillis, 77). L’intérêt pour nous est de montrer comment, via le mécénat, on peut avoir un effet levier sur ces trois typologies d’actions – planter, sensibiliser et innover. Parallèlement, la plateforme « Plantons des arbres » permettra, au niveau de Fibois France, de mettre en relation des projets avec des mécènes éventuels ou d’autres types de financeurs. »

Chiffres clés

  • 160 mécènes
  • 5 M€ de dons collectés
  • 303 projets soutenus
  • 1 785 ha reboisés
  • 2 200 000 arbres plantés
  • 165 t de CO2 captées par hectare