Le patrimoine et le bois : une cause nationale

Le patrimoine et le bois : une cause nationale

La fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine, sous l’égide de la Fondation de France, lance sa deuxième campagne de financement. Au préalable, revenons sur les projets qu’elle a soutenus en 2020.

Le comité exécutif de la fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine s’est réuni le 15 décembre 2020 afin d’examiner les quatorze dossiers de demande de soutien et leurs projets de restauration associant le bois issu des forêts françaises et les savoir-faire des professionnels. Sept lauréats ont bénéficié chacun d’une dotation de 10 000 euros dans le cadre de cette première édition.

L’abbaye de Longues-sur-Mer, Calvados

Située à la sortie du village de Longues-sur-Mer, à quelques encablures de Bayeux, de sa célèbre tapisserie, et au cœur du site des plages du débarquement du 6 juin 1944, l’ancienne abbaye Sainte-Marie, fondée au 12e siècle et objet d’une protection totale au titre des Monuments historiques, présente une élégante structure gothique. Seule partie subsistant de l’église abbatiale, le chœur a été préservé de l’effondrement par une couverture provisoire dans les années 1990. Néanmoins, des fissures ont été découvertes en 2019. La remise en place d’une charpente et d’un toit permettra d’assurer la sauvegarde du bâtiment et, à terme, son ouverture au public.

Le lavoir de Pierrefitte-sur-Aire, Meuse

Bâti à la fin du 19e siècle le long d’un bief d’alimentation d’un moulin à Pierrefitte-sur-Aire, ce lavoir n’a jamais été réhabilité. Lieu de rencontre sociale et repère important dans le village, il a été utilisé par les lavandières jusqu’aux années 1970 ! Sa restauration est essentielle à la mise en valeur du patrimoine de proximité. Le remplacement du poteau, la reprise du bardage sur le pignon nord et celle de la toiture et de la charpente seront réalisés par des entreprises locales employant des bois issus des forêts communales.

Le manoir de Coëtcandec, Morbihan

Construit au 15e siècle sur les ruines d’un château féodal et passablement délabré depuis la seconde moitié du 20e siècle, le manoir, situé à Locmaria-Grand-Champ, constitue un chantier d’envergure pour l’association Les Amis de Coëtcandec bénéficiant d’un bail emphytéotique. Six années d’intenses travaux de déblaiement permettent aujourd’hui de débuter une première phase de reconstruction portant sur la tour, la charpente et les menuiseries. Cette restauration s’inscrit dans une logique de développement culturel et touristique de l’arrière-pays vannois.

Espérance III, Haute-Savoie

La barque à voile latine Espérance II naviguait sur le lac d’Annecy entre 1910 et 1930. Cette embarcation typique des lacs alpins assurait alors le transport de tous les types de marchandises. L’association Espérance III, créée en 2017, a pour but la reconstitution de cette embarcation. L’ouvrage entièrement en bois va nécessiter 80 m3 de sciages bruts de diverses essences et sera réalisé sous les yeux experts de nombreux professionnels.

La ferme de la Forêt, Ain

Située à Courtes, cette ferme bressane à colombages est constituée de trois bâtiments authentiques du 16e siècle. Ferme musée classée au titre des Monuments historiques depuis 1930, elle accueille, chaque année, de 6 000 à 7 000 visiteurs qui y découvrent des aspects de la vie paysanne du 19e siècle. Le corps de logis, en bon état structurel, est menacé de désordre car la charpente et la toiture provoquent des fuites, et les planchers nécessitent une restauration urgente.

La chapelle du château de la Bourdaisière, Indre-et-Loire

Cette chapelle fait partie du domaine du château de la Bourdaisière à Montlouis-sur-Loire. Initialement maison de jardinier de l’époque Renaissance, elle fut remaniée au début du 19e siècle dans un style néogothique Tudor. Elle nécessite aujourd’hui une reprise de la toiture et de la charpente, qui la protégera des infiltrations grâce au bois qui proviendra en grande partie de la propriété, en circuit court.

L’escalier en bois de la tour d’Avalon, Isère

Cette tour a été érigée en 1895 sur les ruines d’un donjon médiéval par les chartreux pour hono­rer saint Hugues d’Avalon devenu, au 13e siècle, évêque de Lincoln (Angleterre). Dominant la commune de Saint-Maximin, elle abrite un escalier hélicoïdal rare car réalisé en chêne massif. La structure a subi d’importantes dégradations au fil du temps, comme des réparations de fortune. Il est nécessaire d’intervenir dans les règles de l’art pour rendre à l’édifice son cara­ctère patrimonial ainsi que ses visiteurs.

Calendrier 2021

  • Remise des dossiers de demande de financement avant le 31 août 2021.
  • Lire les modalités de dépôt des dossiers et le calendrier complet sur franceboisforet.fr

Objet de la fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine

Le fonds a pour objet d’aider à la restauration du patrimoine public bâti présentant un intérêt historique, artistique ou architectural, et à la restauration de monuments historiques privés accessibles et ouverts au public, mettant en valeur le matériau bois issu de forêts françaises dont la gestion durable est certifiée.