Little Atlantique Brewery : nouvelle vie

Faisant partie du patrimoine industriel de Nantes-Chantenay, l’ancienne huilerie de 1856 a fait l’objet d’une réhabilitation qui l’a propulsée au 21e siècle, dans un tout autre rôle : halle de brassage de bières, pub et salle événementielle. L’architecte et scénographe Christophe Theilmann a décidé de conserver au maximum les ouvrages existants et sains : les poutres en pichepin1 originaires des États-Unis, les solives et planchers, les murs en pierre et les encadrements de baies en briques. Le bâtiment d’origine, disposant de peu d’ouvertures, est prolongé vers le sud, face à la Loire, par une extension dont la charpente est en pin Douglas lamellé-collé visible et intégralement vitrée. Bois massif, béton, acier et verre, des matériaux simples et bruts qui, mis en oeuvre dans cette réalisation, font cohabiter différentes époques. 

Pour mémoire, ce bâtiment a subi de profondes modifications au début du 20e siècle, l’amputant du sol au faîtage d’une partie de ses planchers. C’est ce qui a été à l’origine des désordres structurels qui entraîneront par la suite l’abandon de ce site et les détériorations progressives. 

Le bois a été le matériau privilégié pour la reconstruction des ouvrages et le confortement des existants. Le projet reconstruit prolonge les planchers des deux étages. Les poutres maîtresses longitudinales conservées supportent les nouveaux planchers bois (épicéa) béton connectés. La volumétrie originale est réinterprétée, et les pentes des nouvelles toitures étendent les toitures existantes. Elles sont constituées de caissons bois préfabriqués. Un terrasson2 zinc en faîtage, intégrant les châssis d’éclairement et de désenfumage, repose sur une double poutre-treillis bois de grande portée. Des dispositifs de soufflage et reprises d’air pulsé double flux assurent chauffage et ventilation. 

1Bois de pin rigide, utilisé dans la menuiserie jusque dans les années 1960 et comme bois de marine car réputé peu sensible à l’eau.
2 Terrasse de petite taille se trouvant sur un toit plat ou très légèrement incliné. 

LAURÉAT

* ESSENCES UTILISÉES : pin Douglas, épicéa commun
(Bourgogne-Franche-Comté)
* ANNÉE DE LIVRAISON : 2019
* LIEU : Nantes, Loire-Atlantique (44), Pays de la Loire
* ENTREPRISES BOIS : Godard Charpente (44),
Menuiserie Audureau (85), Bonnet (85)

Maître d’ouvrage :
Brasseries de l’Atlantique (44)
Maître d’oeuvre : Christophe Theilmann
Architecte Scénographe (44),
Arthur Barbara (44)
Bureau d’études structure bois :
Ascia Ingénierie (44)
Surface : 1 549 m²
Coût total (hors foncier, hors VRD) :
2 800 k€ HT
Volume du lot bois : 126 m3
Coût du lot bois : 488 k€ HT