Le parquet français affirme ses origines

L’Uffep1 fait peau neuve ! Nouveau nom – ParquetFrançais.org –, refonte totale de son identité visuelle, orientation digitale marquée, présence active sur les réseaux sociaux, refonte du logo de sa marque Parquets de France… Soit un lifting très « Made in France », soutenu par France Bois Forêt. 

____________________________________________________________

1 Union française des fabricants et entrepreneurs de parquets

©ParquetFrançais.org
Une offre variée dopée par la marque Parquets de France.

Menée en 2017 et financée par France Bois Forêt (FBF), une étude sur l’image et la perception du parquet français avait mis en exergue le manque de connaissances et de différenciation entre les produits d’origine asiatique et la qualité des produits français. « Il était aussi ressorti que la charte graphique du syndicat, ainsi que son nom, n’étaient pas assez identifiables », complète Léa Charron, en charge de la commission Communication de ParquetFrançais.org. Une campagne de refonte est donc lancée en 2018 et 2019, avec le soutien de France Bois Forêt, pour repenser l’identité du syndicat. 

Première action 

L’Uffep, syndicat des fabricants de parquets et des parqueteurs (ceux qui le posent), devient, il y a un an, ParquetFrançais.org, soit une appellation unique pour désigner à la fois le syndicat et son site d’information. « Ce qui nous donne, de fait, une meilleure visibilité, les deux termes définissant clairement ce que nous sommes, tandis que le “.org” indique l’orientation digitale et que nous sommes une organisation professionnelle », détaille Léa Charron. Deuxième étape : la création d’un logo arborant les couleurs du drapeau français, d’une nouvelle charte graphique et – cohérence oblige – la refonte visuelle du logo de la marque Parquets de France, déclinée dans les mêmes couleurs et portant le nom du syndicat. « Notre volonté était d’affirmer le “Made in France” », précise notre interlocutrice. Créée par le syndicat en 2015, cette marque atteste que le parquet est fabriqué en France et issu de la ressource française. Presqu’un label en quelque sorte. 

Gagner en visibilité 

Dans la même logique, le site Web a été remanié pour être plus attractif. La nouvelle arborescence adoptée offre trois points d’entrée de navigation, à savoir : une page dédiée au syndicat ParquetFrançais.org, une deuxième pour la marque Parquets de France, et une troisième intitulée « Mieux connaître le parquet ». Sans oublier les liens renvoyant sur les sites existants qui valorisent le parquet, et qui sont également soutenus par FBF, tels que catalogue-bois-construction.fr, boisdefrance.fr, nf-parquet.fr… Cette stratégie est, en outre, renforcée par une présence accrue sur les réseaux sociaux, avec une différenciation des contenus : Pinterest et Facebook, plutôt dédiés aux consommateurs, prescripteurs et distributeurs ; Twitter et LinkedIn pour les professionnels des filières du bois et du parquet. L’objectif étant d’avoir le spectre le plus large possible et d’augmenter les interactions entre les différents réseaux. 

À cet éventail d’actions s’ajoutent trois vidéos de format court (2 à 3 minutes chacune), déclinant les atouts du parquet français à travers trois thématiques : l’environnement, la qualité et le savoir-faire, la préservation des emplois en France grâce à cette industrie. Toutes trois sont disponibles sur le site. 

Marque Parquets de France 

Et la promotion du parquet français ne s’arrête pas là ! Deux plaquettes complètent le tableau, distribuées à l’occasion d’événements comme Batimat en novembre 2019 : l’une présentant le syndicat ; l’autre, la marque Parquets de France, qui compte aujourd’hui dix adhérents, dont les principaux fabricants de parquets. Chaque entreprise qui en dispose peut autoriser son distributeur à communiquer sur la marque. Une stratégie mise en place afin de damer le pion aux importations chinoises. Les professionnels du parquet oeuvrent pour être mieux référencés chez les grands distributeurs qui ne proposaient jusque-là que des produits venant de Chine. « Petit à petit, les choses changent. Et si le consommateur choisit ce qu’on lui propose, aujourd’hui, il plébiscite de plus en plus le “Fabriqué en France“. » D’où l’importance de valoriser, tant auprès du client final que des distributeurs, la longévité et la qualité des produits français. « Notre objectif en 2020 est de déployer ces outils vers le grand public, notamment lors de salons et autres événements », conclut Léa Charron. 

Vitrine de choix supplémentaire contribuant, sans nul doute, à la promotion du parquet fabriqué en France : les émissions La Maison France 52, réalisées dans le cadre de partenariats entre France Bois Forêt et France Télévisions. 

Derrière le parquet français, il y a aussi tout un savoir-faire dans sa fabrication et sa pose (ci-contre, étape de pulvérisation/finition ; au-dessus, pose à bâtons rompus).

Pour en savoir plus :

• parquetfrançais.org
• fnbois.com