Le Commerce du bois : la force d’un réseau structuré

Le Commerce du bois (LCB) est une association de professionnels français, spécialisés dans la distribution des produits en bois avec, pour principal marché, le secteur de la construction. Au menu, la revue de ses principales actions.

Vingt printemps cette année ! L’association Le Commerce du bois (LCB) est née en 2000, de la fusion de plusieurs fédérations et associations représentatives des importateurs, des agents et des négociants bois. « Les importateurs, détaille Arnaud Hétroit, directeur de LCB, sont des entreprises basées, en général, à proximité des grands ports, avec, pour clients, des industriels et des négoces. Les agents sont des mandataires pour le compte d’entreprises essentiellement européennes et qui proposent une offre large de produits : sciages, panneaux, bois d’ingénierie… Les négociants sont des spécialistes de la distribution des produits en bois, il peut s’agir d’indépendants ou de groupes intégrés. » Il convient d’ajouter une dernière catégorie : les raboteurs industriels – fabricants de bardage et de platelage –, dont l’activité est intimement liée à l’importation de bois du Nord. C’est d’ailleurs cette catégorie de membres qui est contributrice à la CVO, d’où la présence de LCB à France Bois Forêt (FBF). 

Charte environnementale 

L’objectif de ce regroupement est toujours d’actualité : « Créer un grand mouvement représentatif des entreprises françaises du commerce national et international des bois, promouvoir les achats et la vente de bois issus de forêts gérées durablement, établir des contacts entre nos membres et représenter la profession. » Au nombre des actions, on peut citer la signature par tous les membres d’une charte de l’achat et de la vente responsables des bois. Les professionnels s’engagent ainsi à respecter la réglementation et à faire la promotion des bois certifiés. LCB dispose, depuis 2015, d’un agrément en tant qu’organisation de contrôle du règlement bois de l’Union européenne (RBUE)1. « À ce titre, nous proposons un accompagnement des metteurs en marchés permettant à ces derniers de se conformer aux obligations réglementaires. » 

Autres actions ou dispositifs significatifs : le label Expert Relais Bois (voir encadré ci-contre), le suivi des marchés internationaux (dans le cadre de l’observatoire économique de FBF), le développement d’un vaste réseau de partenaires (scieurs, fabricants de panneaux, logisticiens, ports, SNCF), ou encore des actions de formation pour accompagner la montée en compétence des vendeurs chez les négociants, et des modules e-learning, allant de la connaissance générale du matériau aux arguments de vente par produits et typologies de travaux (agencement, structure, aménagement extérieur…). 

Des actions en synergie avec France Bois Forêt 

« Nous intervenons dans de nombreux domaines et avons donc mis en place plusieurs commissions : bois résineux, tropicaux, panneaux, etc. », souligne Arnaud Hétroit. Sur la base d’informations statistiques, les membres de ces groupes de travail s’intéressent notamment à l’évolution des marchés et aux grandes tendances. « Chaque mois, nous suivons les données d’importation des bois résineux, bois tropicaux et panneaux. Nous réalisons également des dossiers suite à notre participation à des conférences internationales. » La mission de recueillir les données marché et d’apporter une vision prospective a été confiée à Alessandra Négri. « Ce renforcement de notre expertise va nous permettre de couvrir un spectre d’observation plus large, en y intégrant également les produits d’ingénierie, comme les produits collés. Un travail essentiel dans le cadre de l’observatoire économique de France Bois Forêt et qui continuera à être mené en lien avec les douanes et nos partenaires habituels français et étrangers », précise Arnaud Hétroit. 

Là n’est pas la seule synergie avec la filière forêt-bois : « Nos adhérents industriels raboteurs étant assujettis à la CVO, nous menons également des actions ciblées soutenues financièrement par FBF. » Pour exemples : la rédaction d’un guide sur la réalisation des terrasses bois, la rédaction (en cours) de Fiches de données environnementales et sanitaires (FDES) sur les bardages résineux, des opérations de promotion des bardages bois de qualité, ou encore une campagne d’essais sur la réaction au feu des bardages bois sur supports bois. 

« Nous sommes également actifs au niveau des actions de communication portées par France Bois Forêt. Jean-Louis Camici, président de LCB, préside le Comité de développement communication de FBF. Les actions de promotion menées par ce comité visent de nombreux secteurs stratégiques, parmi lesquels celui de la construction ou celui de l’emballage. Elles intègrent également les notions de récolte et de gestion durable, ce qui permet de faire le lien entre la forêt et les divers usages du matériau bois. » 

____________________________________________________
1 Ce règlement vise à lutter contre le commerce du bois récolté illégalement et de produits dérivés au sein de l’Union européenne.

LCB publie cette revue trimestrielle consacrée à l’actualité des marchés internationaux. Elle est disponible par abonnement et s’accompagne de 40 newsletters. Les membres de FBF bénéficient de la découverte gratuite de cette parution et d’une réduction.

Label Expert Relais Bois (ERB)

Dans sa politique de promotion du matériau bois et de la distribution spécialisée, l’association LCB s’appuie sur un réseau national de 300 points de vente, regroupés sous le label Expert Relais Bois (expertrelaisbois.fr). Ces négoces ont en commun des engagements de qualité en matière d’offre de produits, de solutions constructives, de politique de services et conseils aux clients, précisés dans la charte d’engagement ERB.