Etude prospective : évolution de la demande finale du bois dans la construction, la rénovation et l’aménagement des bâtiments

Etude prospective : évolution de la demande finale du bois dans la construction, la rénovation et l’aménagement des bâtiments. 

Cette étude prospective porte sur l’évolution des tendances des marchés des produits à base de bois sur l’ensemble du secteur du bâtiment (logements et bâtiments non résidentiels), d’ici 2020,
2035 et pouvant se prolonger à 2050. Les objectifs de l’étude visent à :

  • pallier l’absence de visibilité à moyen et long terme sur l’évolution de la filière du bois dans
    la construction en France,
  • répondre au besoin de structuration et de communication entre les acteurs industriels des
    différentes filières, les gestionnaires, les propriétaires, les financeurs et les pouvoirs publics.

L’étude permet de répondre aux quatre attentes suivantes :

  • Apprécier les évolutions tendancielles des segments de marché de la construction
    (résidentiel, tertiaire, public, privé, en neuf, en rénovation, en aménagement intérieur) en France métropolitaine, sous différents scénarios,
  • Disposer de perspectives quantifiées et qualifiées de demande finale de produits à base de
    bois selon ces scénarios,
  • Apprécier la capacité d’évolutions en termes de compétitivité des entreprises de la filière,
    en particulier au regard des leviers / priorités / conditions / délais permettant l’adaptation
    de cette offre à l’évolution de la demande,
  • Évaluer les perspectives d’amélioration de la performance environnementale du secteur du
    bâtiment, neuf et existant, permises par l’emploi de solutions en bois ou utilisant du bois.

L’étude prospective s’appuie sur quatre scénarios (Tendanciel, Volontariste, Alternatif et Objectif Neutralité Carbone (ONC)) aux horizons 2020, 2035 et à titre indicatif à 2050. Ces scénarios se réfèrent eux-mêmes à la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC), élaborée afin de conduire la politique d’atténuation du changement climatique, en particulier aux scénarios AME (avec mesures existantes) et AMS3 (avec mesures supplémentaires) pour respectivement les scénarios Tendanciel et Volontariste/Objectif Neutralité Carbone.

A l’initiative du CSF BOIS et principalement de ses interprofessions France Bois Industrie Entreprise et France Bois Forêt et soutenu par les quatre ministres signataires du contrat stratégique de filière, par lettre cosignée (cf. annexe 1), l’étude est diligentée conjointement par le Codifab (porteur du
projet) et France Bois Forêt et l’ADEME. L’étude s’inscrit en complément de la démarche de Veille Économique Mutualisée (VEM-FB), fruit d’une collaboration entre les quatre ministères concernés par le bois et les instances de la filière, proposant un outil stratégique de suivi des marchés. La VEMFB construit et tient à jour un tableau économique d’ensemble (TER) des flux de produits bois entre producteurs et consommateurs finaux. Dans la mesure du possible, la méthodologie de travail prend en compte cette approche par branche et produits, en particulier en recherchant la cohérence des agrégats retenus et des unités de compte.

Documents et annexes :