Centre petite enfance : éloge des circuits courts

Plusieurs fois récompensé*, le centre multiaccueil de la petite enfance de Courcelles-lès-Lens, dans le Pas-de-Calais, se pose comme la vitrine d’une démarche environnementale vertueuse. Au menu : bois français, énergie photovoltaïque, récupération des eaux de pluie…

«La maîtrise d’ouvrage (Ville de Courcelles-lès-Lens, NDLR) voulait un projet en bois qui soit représentatif du dynamisme de la commune, notamment avec son écoquartier en cours de développement au sud-ouest », souligne Laurent Baillet, architecte en charge du projet. Situé à l’articulation entre l’ancien bourg et ce nouveau quartier, le centre multiaccueil de la petite enfance regroupe crèche, périscolaire, activités de PMI (protection maternelle infantile), service de RAM (relais assistants maternels) et permanence de la CAF (Caisse d’allocations familiales). Implanté sur un seul rez-de-chaussée, le bâtiment offre de multiples liens directs vers des espaces extérieurs ouverts. L’auvent longitudinal de l’entrée propose, quant à lui, une transition douce entre extérieur et intérieur, propice aux échanges.

Bardages et menuiseries extérieures en chêne, finition brute de sciage. Photos : Laurent Baillet

Maîtrise d’ouvrage : Ville de Courcelles-lès-Lens
Maîtrise d’œuvre : Laurent Baillet
Bureau d’études structure : Ingébois Structures (59)
Approvisionnement : 180 m3 de peuplier, 15 m3 de chêne, 10 m3 de hêtre
Surface : 1 076 m²
Coût : 1 920 k€ HT

La part belle aux feuillus
L’exemplarité du programme devait aussi se traduire dans son approche environnementale, l’impact écologique étant souhaité le plus faible possible. D’où une volumétrie simple et compacte qui reprend les principes d’une conception bioclimatique, un approvisionnement en bois d’œuvre qui privilégie la filière locale et une utilisation massive de matériaux biosourcés. « Je travaille depuis quinze ans sur la filière bois locale et, plus généralement, les matériaux biosourcés. » Le credo de notre interlocuteur ? « La bonne essence au bon endroit et une empreinte écologique faible. »
Véritable vitrine de l’architecture responsable, cette construction fait la part belle aux feuillus. Les menuiseries et le bardage extérieur sont en chêne, tandis que l’ensemble des aménage­ments intérieurs est en hêtre. L’ossature – système de panneaux et poteaux-poutres, solivage de type caissons et planchers cloués –et la charpente sont entièrement en peuplier, l’ossature étant préfabriquée en atelier. Pourquoi du peuplier ? Parce qu’il représente 43 % de l’approvisionnement dans les Hauts-de-France. « Cette essence est l’équivalent du tremble, un bois clair de qualité dont l’utilisation pour la construction d’une église en Finlande, intérieur et extérieur, m’avait séduit. Renseignements pris, j’ai donc utilisé le peuplier, mais un cultivar reconnu en construction, en l’occurrence, du Robusta, le plus dur ; c’est le cousin germain du “grisard”, peuplier naturel des forêts. Actuellement, c’est le seul bâtiment en peuplier de cette taille », conclut l’architecte.

_________________________________________
* Lauréat dans la catégorie Grands ouvrages publics et privés du Prix régional de la construction bois 2016 décerné par la filière forêt-bois régionale et nominé pour le Prix national de la construction bois 2016. 

La charpente apparente est en peuplier cultivar Robusta et équipée de panneaux acoustiques. Photos : Studio VDN/Fibois

ÉQUIPEMENT COLLECTIF /
CENTRE MULTIACCUEIL PETITE ENFANCE

Thème : Privilégier la filière locale
Essences utilisées : Peuplier cultivar Robusta – Chêne – Hêtre
EntrepriseS bois : Bois Concept Littoral (62), Lavogez Escaliers et Menuiseries (62), Société Nouvelle Hunet (62), Scierie du Haut Pays (62), Scierie Alglave (62), Morisaux Scierie (59)
Année de livraison : 2016
Lieu : Courcelles-lès-Lens, Pas-de-Calais
Site Internet maîtrise d’ouvrage : courcelles-les-lens.fr

L’auvent longitudinal de l’entrée, espace tampon entre extérieur et intérieur. Photo : Studio VDN/Fibois