Prescription bois : la dynamique continue

908 contacts et projets accompagnés, 414 événements organisés, 13 429 personnes touchées (hors salon), dont 42 % d’architectes et maîtres d’œuvre, 24 % de maîtres d’ouvrage et 18 % d’entreprises… Soutenu par France Bois Forêt, le réseau des prescripteurs France Bois Régions (FBR) a répondu présent en 2018. Et 2019 est dans la même dynamique.

Ambassadeurs des produits bois français pour la construction, les 25 prescripteurs bois en régions accompagnent maîtrise d’œuvre et maîtrise d’ouvrage dans leurs projets de construction, de réhabilitation et d’aménagement, à l’intérieur comme à l’extérieur. Le réseau, très investi sur le plan national, s’implique également dans les expérimentations du référentiel E+ C- dans la construction neuve et participe à des actions stratégiques pour la filière forêt-bois, tels le Prix National de la Construction Bois, le Forum International Bois Construction ou encore le Congrès des architectes à Marseille en octobre dernier, en qualité de partenaire du Club « Oui au Bois »*.
De nombreuses initiatives également en régions, dont la plupart sont reconduites en 2019 compte tenu de leur succès. Sans en faire la liste exhaustive, citons les formations bois-construction et la journée d’étude « Nouveaux modes de finition bois » de la région Aura ; la visite du chantier des ateliers de Mécafor à Autun (bois massif cloué), de la région Bourgogne Franche-Comté. Ou encore les conférences sur l’étanchéité à l’air et la gestion de la migration d’humidité dans la construction (région Bretagne), celles intitulées « Territoire Alsace », « Territoire Lorraine » ou « Territoire Champagne-Ardenne » (région Grand Est)…

Près de 70 participants à la rencontre chantier « Socopolis #2 » (extension
et réhabilitation du siège social de l’entreprise Socomore), à Vannes
en avril dernier. © Abibois

Des prescripteurs sur tous les fronts
En 2019, sur le plan national, le réseau est sur tous les fronts, travaillant notamment à la mobilisation des professionnels autour de l’Enquête nationale de la construction bois – il en assurera la diffusion – ou autour du projet de village olympique avec France Bois 2024 (voir article pp. 46 et 47,La lettre B n° 29).
Autre sujet qui suscite des interrogations, voire des inquiétudes, l’expérimentation Énergie positive et Réduction carbone E+ C- qui préfigure la réglementation thermique RE 2020. Olivier Ferron, coordinateur de la mission Prescription Bois et délégué général d’Abibois, se dit très vigilant : « Nous pensions que la RT 2012 serait favorable au développement de la construction bois puisque l’étanchéité à l’air en était un des piliers. Mais les modes constructifs classiques se sont rapidement adaptés. En définitive, cette réglementation avait tout pour nous être favorable, mais ne l’a pas été. »

Le message : « Il ne faudrait pas que le scénario se reproduise avec le carbone. » D’ores et déjà, les retours de l’expérimentation Obec** menée par l’Ademe*** démontrent la difficulté pour les constructions bois d’être au niveau maximal : « Pour entrer dans ce référentiel, il faut construire des Fiches de déclaration environnementale et sanitaire (FDES). Ce qui demande du temps et nous n’en avons pas beaucoup. » Mais la filière saura s’appuyer sur les nombreux travaux en cours autour desdites fiches et notamment ceux de la FNB****.
Olivier Ferron est, en revanche, très positif sur les retours du programme Adivbois en 2018 et ses prolongements en 2019 : « Des opérateurs se sont positionnés pour construire de grands ensembles en bois, y compris des tours. Cela a eu un effet de communication très important sur tout le territoire. » Cette mise en lumière de la construction bois a suscité des envies chez les collectivités. « Si vous voulez construire en bois, on peut vous accompagner », c’est ainsi que les prescripteurs bois de la Bretagne ont été missionnés à la demande de Rennes Métropole pour épauler les collectivités et les promoteurs qui se sont engagés dans cette voie. Résultat : dix collectivités ont mis à disposition douze fonciers, et douze projets sont lancés, soit pas moins de 500 logements qui sont ou seront construits en bois grâce à cet appel à manifestation. « La conséquence au niveau national, c’est que la plupart des régions voient aujourd’hui des promoteurs, jusque-là pas intéressés, venir frapper à leur porte, demandant à être formés, informés et accompagnés. » Le réseau des prescripteurs s’organise désormais pour répondre à cette nouvelle distribution.

________________________________________________________________________________
* Premier réseau de professionnels (architectes, promoteurs, bureaux d’études…) qui ont fait le choix du bois.
** Objectif bâtiment énergie-carbone
*** Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie
**** Fédération Nationale du Bâtiment

Pour en savoir plus :
ademe.fr
club-oui-au-bois.com
franceboisregions.fr
adivbois.org
abibois.com
• Programme – Réf. FBF : 18IR822 / Budget FBF : 670 k€