France Bois Forêt soutient la création de points de secours en forêt

Faciliter et améliorer l’accès des secours en forêt, c’est l’objectif du projet porté par la Fédération Nationale Entrepreneurs des Territoires, l’Union de la Coopération Forestière Française, l’Office National des Forêts et la Fédération Nationale des Communes Forestières, soutenu par France Bois Forêt, avec la collaboration des pompiers et de la Mutuelle Sociale Agricole. Une démarche innovante basée sur des expériences réussies, l’utilisation d’outils numériques et l’implication de tous.

Comment signaler efficacement un accident en forêt aux équipes de
secours ? Comment se repérer ? De quel point de rendez-vous convenir ? Quelles indications transmettre pour s’assurer du délai d’intervention le plus court ? Les opérateurs forestiers et, plus généralement, tout intervenant en forêt, évoluent quotidiennement sur des chantiers souvent isolés. En cas d’accident, l’arrivée des secours s’en trouve parfois compliquée : mauvaise couverture télé­phonique, voire zone non desservie par les réseaux téléphoniques, description du lieu de l’accident difficile, etc.,
autant d’éléments qui accroissent les délais d’intervention. C’est pour contourner ces écueils que le projet de point de rencontre des secours a été lancé.

Une première expérience dans le Grand Est
La Région Grand Est a récemment mené des expériences concluantes pour améliorer l’organisation des secours lors d’un accident en forêt et identifier des points de rencontre. Ainsi, en Lorraine, les professionnels concernés* ont travaillé collectivement pour définir, identifier et mettre à disposition ces informations : 3 300 points ont été répertoriés et sont désormais diffusés sur le site Internet de la MSA (Mutuelle Sociale Agricole) Lorraine via une carte Google.

Un projet collaboratif
Forts de cette expérience et soucieux de toujours garantir la sécurité des personnes en forêt, la Fédération Nationale Entrepreneurs des Territoires, l’Union de la Coopération Forestière Française, l’Office National des Forêts et la Fédération Nationale des Communes Forestières, associés aux pompiers, à l’IGN (Institut National de l’Information Géographique et Forestière) et à la Caisse Centrale de la MSA (CCMSA), ont décidé de se fédérer pour porter une action nationale, selon un mode collaboratif et participatif, avec le soutien financier de France Bois Forêt.

*Le projet mené en Lorraine a été piloté par la MSA Lorraine, en partenariat avec EDT Lorraine, l’ONF, le CRPF, la CPHSCT, la Direccte, l’Union Régionale Lorraine des Communes Forestières, la coopérative forestière F&BE, l’interprofession Gipeblor, Présence Verte, les SDIS, les CAAA Moselle, ainsi que les MSA Marne, Ardennes, Meuse et Lorraine.

3 300 points de secours en forêt sont désormais cartographiés en Lorraine. Doc. : GeoBasis-DE/BKG/MSA Lorraine
Panneau de signalisation d’un point de rencontre

S’accorder sur un standard national
Le premier volet consiste à définir et à mettre en place un standard des points de rencontre en forêt. Des éléments existent et seront proposés pour discussion et validation : une zone d’où il est possible d’appeler le 112, accessible par des chemins carrossables, et sur laquelle deux véhicules de secours peuvent facilement se garer et manœuvrer.

Faciliter l’identification des points de rencontre
Le deuxième volet de ce projet vise à mettre au point une application mobile pour permettre à des volontaires, sur le terrain, de proposer des points de secours en forêt. Ces propositions devront alors être validées par les Services Départementaux d’Incendie et de Secours (SDIS) de chaque territoire concerné.

Diffuser, créer l’implication et l’appropriation par tous
Le dernier thème de travail consiste à rendre ces points accessibles à tous, via le géoportail développé par l’IGN geoportail.gouv.fr et une interface mobile, simple d’utilisation, gratuite et disponible sous IOS et Android pour visualiser le plus simplement possible le point de rencontre le plus proche de son lieu de travail en forêt.

Ce projet ambitieux, collectif et fédérateur, permet à la filière forêt-bois de conforter son entrée dans l’ère du numérique en forêt et compte sur l’implication et la participation de tous. C’est pourquoi il est également prévu une action importante de communication pour informer les différentes catégories d’utilisateurs et de contributeurs, diffuser les outils numériques développés et ainsi faciliter leur appropriation : une démarche à partager afin que chacun puisse œuvrer pour une meilleure sécurité.

PROGRAMME
Réf. FBF : 19RD980
Budget FBF : 87,5 k€

Pour en savoir plus : 
• lorraine.msa.fr
• fnedt.org
• lescooperativesforestieres.fr
• fncofor.fr
• onf.fr