À découvrir le contrat stratégique 2018/2022 de la filière bois

« Renforcer la filière en partant des marchés, accompagner les entreprises et les emplois sur la voie de l’innovation et de la transformation numérique ».

Les marchés de la filière bois (construction, ameublement, aménagement intérieur et extérieur, papier, emballage, chimie, énergie) constituent les piliers d’une stratégie de reconquête et de performance industrielle. En effet, ils répondent à des enjeux économiques et sociaux majeurs.

La filière forêt bois qui absorbe plus de 20 % d’émissions de carbone1, est un fondement de la croissance verte française : elle contribue à valoriser un même matériau, le bois, matériau biosourcé provenant d’une ressource renouvelable dont la France est l’un des pays de l’Union Européenne le mieux doté. Elle génère près de 400 000 emplois directs et indirects au sein des 60 000 petites, moyennes et grandes entreprises qui constituent un maillage économique remarquable au sein de l’hexagone.

Pour adapter l’offre et la demande et pour sécuriser les approvisionnements de l’ensemble des industries de transformation du bois, les organisations professionnelles souhaitent que des mesures coordonnées puissent être adoptées. L’objectif est de renouveler massivement une forêt de production, tout en restant attentifs aux enjeux environnementaux (changement climatique, sols, biodiversité…).

Un premier contrat stratégique 2014-2017 a permis à la filière, organisations professionnelles et syndicales, Etat, régions, de travailler collégialement pour mieux se structurer et dépasser des contraintes d’ordre technique, réglementaire ou organisationnel.

Plus ouverte et plus consciente de ses possibilités dans ce nouveau contrat, la filière bois s’engage à être plus conquérante, par l’innovation, la numérisation, la formation, et l’exportation. C’est par cette proactivité qu’elle saura créer davantage de valeur ajoutée à chaque échelon de la chaine de transformation. Les objectifs de ce deuxième contrat ont pour priorité leur développement en région sur l’ensemble du territoire, tout en optimisant nos ressources renouvelables. Cette double dynamique fait du bois le matériau du 21e siècle.

Propos de Luc Charmasson, Président du CSF BOIS

Télécharger le contrat stratégique de la filière bois >