Quand « Arbre » porte ses fruits

Aménager et Rénover avec le Bois pour la REhabilitation, l’acronyme Arbre désigne un programme destiné à valoriser l’usage du matériau bois dans la rénovation et la réhabilitation des logements et des bâtiments tertiaires. Lancé en 2014 avec le soutien de France Bois Forêt, le projet a abouti à des résultats concrets. Bilan final.

Arbre est né dans le cadre du Plan Bois II du gouvernement, qui soutient, depuis plusieurs années, le développement des matériaux biosourcés dans la construction et la réhabilitation. Piloté par l’Union des métiers du bois de la Fédération française du bâtiment, ce projet a été financé par l’État via la DHUP*, par le Codifab**, par France Bois Forêt, et son suivi technique assuré par France Bois Régions et l’institut technologique FCBA***, ce dernier étant également chargé de la coordination d’ensemble et de la gestion administrative. S’échelonnant sur trois ans, Arbre concerne trois marchés prioritaires : la réhabilitation énergétique, la requa­lification des espaces intérieurs et l’extension-surélévation. Destiné à la maîtrise d’ouvrage, le programme visait un triple objectif : élaborer un outil amont d’aide à la décision permettant de travailler un projet de réhabilitation en fonction de différentes approches ; mettre à disposition une base de données de solutions techniques avec des performances évaluées ; organiser un référencement de projets en cours ou finalisés, en mettant en évidence les avantages liés à l’utilisation du bois dans la réhabilitation.

* DHUP : Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages, ministère de la Cohésion des territoires (logement)
** Codifab : Comité professionnel de développement des industries françaises de l’ameublement et du bois *** FCBA : institut technologique Forêt, Cellulose, Bois-Construction, Ameublement

Le programme Arbre concerne trois marchés prioritaires : la réhabilitation énergétique, la requalification des espaces intérieurs et l’extension-surélévation. En photo : extensionsurélévation des bureaux de l’ONF à Montpellier ; finaliste PNCB 2018, catégorie Réhabiliter un équipement, mention Bois français.
© MC Lucat

Objectifs atteints

« Après trois ans de travail, deux outils sont opérationnels aujourd’hui », précise Laurence Maiffredy, chargée du suivi du programme à FCBA. Le premier est le site internet solutions-rehabilitation.fr,
qui accompagne l’utilisateur dans le choix des solutions bois, avec notamment des critères d’entrée par objectifs et contraintes liées au projet. Le site réunit des retours d’expériences qui permettent de découvrir des solutions de réhabi­litation singulières en s’appuyant sur des cas concrets. Un descriptif de l’existant et des transformations réalisées aide à comprendre l’ampleur des travaux de réhabilitation à travers les performances énergétiques et environnementales, le confort d’usage ou encore les critères financiers. Les maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre ou entreprises témoignent et analysent les opérations auxquelles ils ont participé.

Un site complémentaire

Afin de mettre en œuvre les systèmes de réhabilitation bois, le site solutions-rehabilitation.fr est complété par un deuxième outil, le site catalogue-construction-bois.fr. Cette plateforme technique met à disposition des entreprises, industriels, maîtres d’œuvre, etc., un référentiel de solutions techniques de réhabilitation classées selon le type de travaux visé : isolation par l’extérieur, façade à ossature bois, aménagement intérieur, surélévation…

Avec ces deux sites, les maîtres d’ouvrage et les professionnels de la filière du bois et du bâtiment disposent d’outils pratiques et performants pour réhabiliter avec le bois. « Il reste désormais à faire connaître ces outils pour qu’ils soient utilisés de façon optimale », précise André Richter, directeur des programmes à FCBA. Pour cela, des actions de communication ciblées sont prévues dans les mois qui viennent. 

Photo : Intérieur de la maison sur pilotis à Gevrey-Chambertin (21), finaliste du Prix national de la construction bois 2018, catégorie Réhabiliter un équipement, mention Bois français. Maître d’oeuvre : Atelier Zéro Carbone Architectes (21) ; entreprise bois : Richard (21).
© Jibey