La Journée internationale des forêts prend de l’ampleur

Comme chaque année dans le monde depuis 2011, la Journée internationale des forêts s’est tenue le 21 mars dernier. Ce grand rendez-vous, dont France Bois Forêt est partenaire, continue de monter en puissance. Plus de 500 événements ouverts à tous ont été organisés dans tout le territoire pour valoriser, faire découvrir et célébrer la forêt, l’arbre et le bois.

« La forêt, une expérience à vivre ! » : à l’initiative de l’ONF, le parvis de l’Hôtel de Ville a accueilli le grand public au sein de six grands dômes nichés au cœur d’une forêt éphémère.
Photo : Giada Connestari/ONF

Proclamée par l’ONU, la Journée inter­nationale des forêts (JIF) est le premier programme qui rassemble tous les acteurs du territoire (collectivités, associations, professionnels de la filière forêt-bois, établissements scolaires et périscolaires, entreprises, particuliers…) autour de projets d’éducation au développement durable illustrant la diversité et la richesse de la forêt. Pour cette édition 2018, la thématique « Forêts et villes durables » a été retenue afin de mettre en lumière les nombreux services écosystémiques rendus par les espaces arborés en zones urbaines et asseoir un peu plus la multifonctionnalité de la forêt comme pilier du développement des villes de demain.

À la rencontre de tous les publics
La JIF comprend aussi un volet grand public, qui encourage l’organisation de très nombreuses manifestations, telles que des sorties sur le terrain, des expositions et des conférences. Mais, depuis 2016, un volet pédagogique, « La Forêt s’invite à l’École », sensibilise les publics scolaires et périscolaires à la polyvalence de la forêt et à la gestion durable de ses ressources. Cette saison, ce sont près de 150 porteurs de projets qui se sont mobilisés. Afin de valoriser leur travail, l’association Teragir, coordinatrice de la JIF, a organisé une remise de trophées : le 21 mars, les quatre lauréats « La Forêt s’invite à l’École » ont été récompensés par le ministre Stéphane Travert, lors d’une cérémonie au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, à laquelle Cyril Le Picard, président de France Bois Forêt, était présent, ainsi que plusieurs représentants de la filière. Cette journée a également couronné les actions associatives menées en faveur de l’insertion sociale et professionnelle par les métiers de la forêt, du bois, des arbres ou des espaces verts arborés. En effet, la JIF a co-organisé, avec son partenaire Green Link (organisme qui accompagne des associations de réinsertion sociale et professionnelle par la nature), un concours attribuant un prix de 10 000 euros à son lauréat. Ce prix a été remis, cette année, lors de la même cérémonie, à l’association Les Environneurs. Comme chaque année, France Bois Forêt a apporté son soutien financier à la JIF, et de nombreux membres de l’Interprofession nationale ont également participé à la manifestation. Tour d’horizon.

Le 21 mars, les quatre lauréats « La Forêt s’invite à l’École » ont été récompensés par le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Stéphane Travert, lors d’une cérémonie au ministère, en présence de Cyril Le Picard, président de France Bois Forêt.
du parquet français.
Photo : Pascal Xicluna/Min.Agri.Fr
Animation sur l’événement « La forêt, une expérience à vivre !»
Photo : ascal Xicluna/Min.Agri.Fr

Des messages forts avec l’ONF

Pour l’ONF, les enfants constituent un public à privilégier.
Photo : ONF

Acteur clé des territoires, l’Office national des forêts est naturellement partenaire de la Journée internationale des forêts. « Cet événement est devenu pour nous le grand temps fort annuel de notre communication auprès du grand public, explique Françoise Le Failler, directrice de la communication de l’ONF. C’est l’occasion de faire passer des messages forts, notamment sur les enjeux de la gestion forestière et sur le rôle essentiel du travail de l’homme pour maintenir la forêt en bonne santé. » L’ONF participe ainsi au programme « La Forêt s’invite à l’École », en proposant, sur l’année scolaire 2017-2018, une centaine d’animations destinées à sensibiliser les élèves aux enjeux forestiers et aux multiples services rendus par la forêt. Tout au long de la semaine du 17 au 25 mars 2018, l’Office national a également organisé différents types de manifestations : balades en forêt, démonstrations de travaux forestiers, jeux-découverte, expositions… Le 21 mars, l’ONF a invité le grand public à une promenade en forêt inattendue sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris : « La forêt, une expérience à vivre ! ». C’est au sein de six grands dômes nichés au cœur d’une forêt éphémère que les visiteurs ont pu découvrir expositions, vidéos et animations pour tout savoir sur la forêt, le bois et ses usages. Des ateliers étaient spécialement dédiés aux enfants : reconnaissance des écorces et des empreintes d’animaux, confection d’origamis, maquillage, tour de magie… De plus, à destination des 10-14 ans, l’Office national des forêts a édité un numéro spécial du journal Le Petit Quotidien (édition playBac Presse). Ce supplément de 8 pages rappelle aux jeunes lecteurs le rôle de la forêt, explique ce qu’est le métier de forestier, décrit la vie de la forêt au rythme des saisons, évoque le matériau bois en tant que produit de la forêt… le tout sous forme de textes courts largement illustrés de photos, de dessins et d’infographies.

Une mission de service public pour le CNPF (Centre national de la propriété forestière
« Promouvoir la forêt auprès des enfants et des plus grands est une mission enrichissante et gratifiante de service public qui s’inscrit parfaitement dans la vocation d’un établissement comme le nôtre », déclare Alain Colinot, responsable Qualité et Développement forestier au Centre national de la propriété forestière (CNPF). Outre sa participation à la journée du 21 mars à travers diverses manifestations en régions, le CNPF propose, dans le cadre du volet « La Forêt s’invite à l’École », des animations en classes ou des visites sur le terrain. Pour les premières, un technicien se déplace à l’école pour proposer un exposé sur un thème précis (biodiversité, métiers de la forêt, botanique forestière…). Les visites sur le terrain se font directement en forêts avec des parcours pédagogiques et/ou la rencontre de professionnels… « Dans tous les cas, on observe une tendance des équipes enseignantes à inscrire leur projet dans la durée », se réjouit Alain Colinot. Une implication qui témoigne du vif intérêt que suscitent la forêt et ceux qui la cultivent.

Plus de 8 600 plants ont été distribués partout en France.
Photo : Teragir

Le SNPF redonne le goût de la plantation
Partenaire historique de la Journée internationale des forêts, le Syndicat national des pépiniéristes forestiers soutient la manifestation d’une manière très concrète : chaque année, il fournit des plants d’arbres qui sont mis en terre par les enfants dans le cadre de l’opération « La Forêt s’invite à l’École ». Cette année, plus de 8 600 plants ont été distribués partout en France, en collaboration avec les communes et les écoles, ce qui représente à peu près un arbre par élève concerné. « En tant que pépiniériste, c’est à nous de redonner le goût de planter non seulement aux enfants mais aussi à leurs parents et aux collectivités, explique Michel Lemonnier, vice-président du SNPF. Nous partons du principe qu’un enfant qui plante un arbre, surtout lorsqu’il vit en ville, sera sensible plus tard au rôle de la forêt. »

Plantation sur la commune de Champlemy (58).
Photo : Élisabeth Gaujour/FNCOFOR

Les Communes forestières s’engagent auprès des scolaires

Intervention des Communes forestières de la Nièvre à l’école.
du parquet français.
Photo : Élisabeth Gaujour/FNCOFOR

Chaque année, les associations départementales réunies au sein de la FNCOFOR (Fédération nationale des Communes forestières) participent ou organisent des animations pour le grand public dans le cadre de la Journée internationale des forêts. Elles interviennent particulièrement auprès des scolaires à travers l’opération « La Forêt s’invite à l’École ». « Les maires, gestionnaires des écoles, ont un rôle privilégié pour transmettre ce patrimoine aux citoyens de demain, leur implication est essentielle dans la sensibilisation des enfants à la gestion durable et multifonctionnelle de la forêt », explique Dominique de La Rochette, déléguée aux relations extérieures et à la communication de la FNCOFOR. Si l’événement du 21 mars permet de faire un focus sur certaines actions, le travail des communes forestières s’effectue au quotidien, tout au long de l’année, avec les équipes enseignantes et tous les professionnels de la forêt. « L’opération « La Forêt s’invite à l’École » a ceci d’intéressant qu’elle s’inscrit dans une forme d’enseignement qui permet aux enfants d’être acteurs de leur projet », ajoute Dominique de La Rochette. Des dizaines de communes forestières s’engagent ainsi, chaque année, dans l’opération, et l’objectif est, bien sûr, que leur nombre augmente dans les années à venir.

Randonnée pédagogique en Charente.

Sortie scolaire à la découverte des vers de terre et de leur importance pour
la végétation. Photo : Fransylva

Fransylva s’adresse au grand public
En tant que représentante des forestiers privés, la Fédération des syndicats de forestiers privés (Fransylva) s’associe, depuis plusieurs années déjà, à l’élan donné par la Journée internationale des forêts. Et la mobilisation ne cesse de s’amplifier. Cette année, douze syndicats représentant neuf départements ont organisé des événements en lien avec la JIF. Ces animations s’adressent à tous les publics et prennent différentes formes : démonstrations de récolte de bois, conférences sur la neutralité carbone de la forêt, interventions dans les écoles auprès des enfants… « Cette manifestation constitue une formidable occasion de donner de la visibilité à nos actions, déclare Pauline Martin, chargée de mission « Mobiliser » chez Fransylva. Elle permet aussi à nos structures départementales de mieux s’adresser au grand public, grâce, notamment, aux outils de communication qui nous sont fournis, pour mieux leur faire connaître les enjeux de la forêt privée. »