Laurent de Bertier, nouveau directeur général de Fransylva

Nomination : Laurent de Bertier, nouveau directeur général de Fransylva, forestiers privés de France

Laurent de Bertier, prend la fonction de Directeur Général de Fransylva. Il occupera son poste à partir du 2 juillet 2018.

Sous l’impulsion du président Antoine d’Amécourt, il mettra en oeuvre la stratégie définie par le conseil d’administration en s’appuyant sur les équipes et les partenaires de Fransylva.

Il aura pour mission la valorisation des compétences de l’équipe de Fransylva qui oeuvre à la représentation des intérêts de la forêt privée. Fransylva fédère le réseau national de syndicats de propriétaires forestiers au niveau départemental et régional. Laurent de Bertier sera chargé d’animer la dynamique de ce réseau en assurant une bonne cohérence entre les territoires et les instances représentatives du niveau national.

Il agira en lien étroit avec Eric Toppan, adjoint au directeur, en charge des sujets économiques, et dont l’expérience est reconnue et nécessaire pour le fonctionnement de notre organisation.

A l’issue d’une carrière d’officier, Laurent de Bertier apporte une compétence managériale précieuse qui permettra de poursuivre l’excellent travail engagé depuis 9 ans par Luc Bouvarel. Issu d’une famille forestière, il a toujours été baigné et impliqué dans cet univers. Propriétaire avec sa famille d’une forêt dans l’Oise, il en est le gestionnaire.

Luc Bouvarel fait valoir son droit à la retraite et quittera son poste début septembre. Dans l’intervalle il assurera un travail de transmission des dossiers pour faciliter l’intégration du nouveau directeur général et la poursuite du travail engagé depuis plusieurs années.

« Je tiens à remercier chaleureusement Luc Bouvarel qui a réalisé, avec l’équipe de la fédération, un travail formidable pour promouvoir la forêt privée et animer au sein du réseau Fransylva une cohérence et une mobilisation de tous les instants. Nous nous réjouissons de l’arrivée de Laurent de Bertier qui a souhaité rejoindre un poste porteur de sens. Je ne doute pas que ses excellentes compétences managériales seront un atout majeur pour poursuivre notre action » conclut Antoine d’Amécourt.