Un plateau TV pour accompagner Eurobois à Lyon

Le plateau bati-journal TV, mis en scène par Éditions des Halles et réalisé par Plan Rapproché, présent au cœur du salon Eurobois : une façon originale pour France Bois Forêt de donner la parole à de nombreux professionnels de la filière et de garder une trace sur la toile.
Du 6 au 9 février dernier à Eurexpo Lyon, Eurobois, salon du bois, des techniques de transformation et de l’agencement, a accueilli plus de 23 000 visiteurs, 380 fabricants et marques. Une hausse de 30 % de nouveaux exposants, une fréquentation de + 16,8 % par rapport à 2016 et une forte internationalisation des participants (40 %) comme du visitorat (plus de 40 % de visiteurs issus de territoires hors Auvergne-Rhône-Alpes) ont entériné la réussite du salon. « Eurobois, c’est d’abord l’innovation, et l’innovation est un facteur de production dans toutes les filières, notamment la filière bois », a déclaré Cyril Le Picard, président de France Bois Forêt. Témoignage de soutien également institutionnel donc, qui démontre l’intérêt grandissant des protagonistes de la filière pour ce rendez-vous qui a placé l’innovation, l’information et la formation au premier plan.
De nombreuses émissions qu’il ne fallait pas manquer…
Souhaitant rendre compte de ce dynamisme partagé avec la filière, les équipes de bati-journal TV ont animé l’événement en invitant les professionnels à vingt-quatre interviews et débats filmés sur leur plateau télé, programmés durant les quatre jours du salon. Ces émissions proposées au public ont permis aux divers intervenants de faire le point sur différents sujets techniques spécifiques, autour de quatre thématiques : industrie, ressource, formation et innovation.
… mais que vous pouvez retrouver sur :
eurobois.net
franceboisforet.fr/videos
• youtube.com/user/franceboisforet1
Visionnez l’ensemble des vidéos sur :
bati-journal.tv

Nicolas Douzain-Didier, délégué général de la Fédération nationale du bois

Label et certification sont non seulement gages de qualité, mais aussi de visibilité de l’offre française. La France est, encore aujourd’hui, importatrice de sciages et de produits de deuxième transformation. Or si les différents maillons de la filière se soudent, nous avons la capacité de redevenir une filière excédentaire d’ici à dix ans.
Maurice Chalayer, animateur, prescripteur, Observatoire des métiers de la scierie

L’intérêt pour les feuillus est là. Les utilisateurs veulent des bois séchés, collés, des bois élaborés. Des transformateurs sont dans la valorisation et proposent déjà ces produits techniques. Il faudrait créer des synergies pour valoriser encore les essences feuillues locales, comme cela s’est fait pour le résineux, c’est aussi une demande du marché.
Jean-Pierre Mathé, prescripteur bois-construction, Fibois Auvergne-Rhône-Alpes

Nous avons développé, avec des enseignants et des experts, une plateforme interactive, Bois Concept 21, en ligne sur auvergne-promobois.com, qui propose des ressources pédagogiques pour la construction bois, destinées aux enseignants et aux formateurs.
Nicolas Falezan, directeur technique de Colladello, fabricant de charpente lamellé-collé
Trois scieries nous ont contactés via leur « interpro » pour un projet de sapin local collé, bois qui s’est avéré de haute qualité. Nous travaillons d’ordinaire avec de l’épicéa ou du Douglas, mais les clients ont répondu très favorablement à cette offre de produit fini dans une essence locale nouvellement valorisée.
François-Xavier Nicot, adjoint du directeur territorial Auvergne-Rhône-Alpes, ONF
L’ONF gère les 4 millions d’hectares de forêt publique en France, 600 000 hectares dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Nous mettons en œuvre, pour le compte de l’État et des collectivités, la gestion forestière et la vente des bois. Le leitmotiv : assurer à la fois les capacités de production de la forêt et son renouvellement. La réponse à l’évolution de la ressource est dans la forêt, à nous de la découvrir. Nous commençons, par exemple, à obtenir des résultats sur la valorisation du patrimoine génétique de certaines essences qui résistent au changement climatique.
Jean-Pierre Loudes, ingénieur, CRPF Auvergne-Rhône-Alpes, délégation CNPF
Notre site internet laforetbouge.fr, initié en Auvergne grâce à l’implication du CRPF, de l’interprofession régionale Fibois et de Fransylva, facilite la mise en relation entre opérateurs économiques et propriétaires forestiers pour accroître la gestion durable de la forêt. Les entreprises, scieries, exploitants, gestionnaires, etc., se sont inscrits très vite. Aujourd’hui, 315 entreprises, 1 080 comptes propriétaires, 470 offres de ventes y sont référencés…

Programme du plateau TV Eurobois
• Ameublement français
• Symop (Syndicat des machines et technologies de production)
• L’investissement dans l’artisanat
• Financer la formation
• Bois et design
• La ressource française est-elle adaptée à la demande ?
• L’agencement à l’heure du numérique
• Feuillus : états des lieux et perspectives
• Les outils pédagogiques dans le secteur du bois
• Produits techniques en bois local
• La maintenance digitale
• L’évolution de la ressource
• Les nouveaux modes d’apprentissage
• Exploitation forestière et scierie face à la numérisation
• Usiner de nouveaux matériaux
• Retour sur la sélection des Jeunes Charpentiers
• Les labels au service de la qualité
• Remise des Trophées Eurobois