Des programmes en phase avec la stratégie

En 2016, France Bois Forêt soutiendra 87 programmes pour un montant total de 6,2 millions d’euros. L’ensemble s’inscrit dans la stratégie définie par
l’inter­profession et ses membres en faveur de la mobilisation des bois et de la valorisation de leurs usages.
Chaque année, entre le 1er juillet et le 30 septembre, les organisations professionnelles membres de France Bois Forêt proposent des projets d’actions d’intérêt général pour la filière forêt-bois. Ces projets sont ensuite étudiés par un comité de développement composé de membres actifs, de partenaires et d’experts, ceux-ci ne pouvant être porteurs des projets qui leur sont soumis. En s’appuyant sur l’avis du comité de développement, le conseil d’administration de France Bois Forêt, réuni le 10 décembre 2015, a retenu 55 projets pour un engagement de 5,29 millions d’euros, auquel il faut ajouter 861 000 euros d’engagements antérieurs (32 programmes) ; cela représente un budget programmes de 6,2 millions d’euros en 2016, sur un prévisionnel de collecte à 7 millions d’euros.
Engagements antérieurs
Sur 149 programmes votés au cours des dernières années, 116 sont terminés et 32 sont en cours de finalisation. Il s’agit, pour la majorité d’entre eux, de projets dont la mise en œuvre est répartie sur plusieurs années et qui sont liés soit à la recherche et au développement (18 programmes), soit à l’observation économique (7 programmes). Les programmes en lien avec la recherche et le développement ont vocation à permettre une meilleure valorisation de la ressource forestière française avec, par exemple, un projet intitulé « L’avenir des chênes ». Parallèlement, plusieurs programmes portent sur la valorisation des résineux : c’est le cas de l’offre de produits en Douglas dans la construction (200 K€), de l’impact de la provenance géographique des pins (maritime, laricio, sylvestre) sur la durabilité des bois (200 K€) ou encore de la caractérisation du pin d’Alep en structure…

Répartition du budget programmes de France Bois Forêt en 2016Programmes transversaux 2016
Les programmes transversaux sont ceux qui concernent une majorité de membres actifs et de partenaires. Il peut s’agir d’actions de promotion, de communication, d’observation économique, de recherche et développement, de prescription ou encore d’actions en lien avec la formation. On retrouve notamment dans les projets transversaux le soutien aux interprofessions régionales bois, dans le cadre du programme de prescription des bois français en régions (800 K€), celui apporté à l’association FrenchTimber dans le cadre du développement des exportations françaises de sciages et produits bois français (300 K€), ou encore le programme ADIVbois visant le développement d’immeubles qui concilient belle hauteur et ameublement en bois (300 K€). En 2016, France Bois Forêt soutiendra 12 programmes transversaux pour un montant total de 2,79 M€. À noter qu’un programme peut parfois englober plusieurs actions : le soutien apporté au CNDB (320 K€), qui comprend des actions événementielles (salons, colloques), d’information ou des publications (revues Séquences Bois), en est un bon exemple.

Programmes sectoriels 2016
Les programmes sectoriels concernent généralement un secteur d’activité qui peut relever soit du premier collège de France Bois Forêt (sylviculture/production forestière), soit de son deuxième collège (exploitation forestière et transformation du bois). Les premiers concernent par exemple l’adaptation des essences au changement climatique (116 K€), la mobilisation des propriétaires forestiers afin de dynamiser la gestion (145 K€) ou la nomination de référents forêt-territoire en régions afin de sensibiliser les élus à la gestion durable de leurs forêts (260 K€). Les projets 2016 en lien avec le deuxième collège comprennent des volets recherche et développement : THT feuillus résineux (52 K€), classement Upec des parquets (16,5 K€), etc. Certains programmes de R & D font l’objet de cofinancements Codifab/ministère de l’Écologie et du Développement durable : programme thermique d’été (47 K€), ou programme Arbre (68 K€). Toujours dans ce deuxième collège, France Bois Forêt accompagne des programmes en lien avec l’adaptation de l’offre à la demande (96 K€), le recensement de l’offre par produits ou par essences (95 K€), la prescription du chauffage au granulé de bois (34 K€) ou encore les bonnes pratiques environnementales (59 K€). En 2016, France Bois Forêt soutiendra 43 programmes sectoriels pour un montant total de 2,5 M€.

Image à la une : graphisme représentant la répartition du budget programmes de France Bois Forêt en 2016