Un contrat de filière pour l’Île-de-France

Lancé en 2014, avec le concours de France Bois Forêt, le Pass’Filière Forêt-Bois de la Région Île-de-France arrive bientôt à son terme. Bilan d’un plan d’actions ambitieux qui a tenu toutes ses promesses.
En 2013, une étude sur les enjeux stratégiques de la mobilisation de la ressource forestière et de celle des acteurs économiques de sa transformation, a conduit la Région Île-de-France à s’engager dans un contrat de filière forêt-bois pour trois ans. Quatre domaines d’intervention ont été définis : structurer et animer la filière régionale, favoriser la demande en bois-énergie et en bois pour la construction, agir en faveur de la compé­titivité des entreprises de la filière, notamment grâce à la formation…
Animé par l’interprofession régionale Francîlbois, le plan d’action est mis en œuvre par les principaux partenaires de la filière, privés et publics (Office national des forêts, Institut technologique FCBA, Centre national de la propriété forestière, Comité national pour le développement du bois, Fabrique 21).

Des réalisations concrètes
« Toutes les actions prévues au titre du plan ont été soit menées à leur terme, soit amorcées jusqu’à ce qu’elles trouvent leur porteur », précise Stéphane Michel, délégué général de Francîlbois. Dans le cadre de la structuration de la filière, le Pass’Filière a permis de renforcer les équipes de l’interprofession et de les doter des moyens financiers nécessaires. Les actions de prescription ont porté principalement sur l’accompagnement des élus, des maîtres d’ouvrage publics et des maîtres d’œuvre, avec notamment la mise en place de la charte Bois construction publique exemplaire, les Trophées Bois île-de-France (avec le CNDB dans le cadre du Prix national de la construction bois) ou encore l’animation de la Cellule Grands Projets-Grand Paris. Concernant le bois-énergie, le plan a vu notamment la création d’une charte Île-de-France Bois Bûche. Enfin, deux grandes actions de formation sont prévues, en collaboration avec Fabrique 21. La première, dans le cadre du programme Pacte (Programme d’action pour la qualité de la construction et la transition énergétique), consiste à développer de nouveaux plateaux pédagogiques dédiés à la construction bois ; des formations techniques combinent « présentiel » et supports numériques à destination des intervenants sur les chantiers. La seconde, s’adressant plutôt à l’encadrement des chantiers, vise la montée en compétences des entreprises de la filière. En presque trois ans, le Pass’Filière a permis de redynamiser la filière bois en Ile-de-France, à travers des actions efficaces.

Pour en savoir plus :
• francilbois.fr
©Paul Raftery