Trophée Jean-Paul Lanly

France Bois Forêt est membre du jury du Trophée Jean-Paul Lanly. Cette distinction mise en place en 2015 par l’Académie d’agriculture de France récompense les entreprises qui valorisent le bois français.
L’Académie d’agriculture de France descend directement de la Société d’agriculture de la généralité de Paris, institution fondée en 1761. Elle a aujourd’hui pour mission de contribuer à dans les domaines scientifique, technique, économique, juridique, social et culturel. Les académiciens sont répartis entre dix sections thématiques, l’une d’entre elles s’intéressant au secteur forêt-bois.

Générer de la valeur ajoutée
En créant le Trophée Jean-Paul Lanly, du nom d’un membre de l’institution, l’Académie entend donner de la notoriété aux entreprises de la filière bois qui, quelle que soit leur taille, créent en France de la valeur ajoutée et des emplois, valorisent ainsi les ressources forestières nationales et leur diversité, et contribuent à améliorer la balance commerciale de ce secteur, en réduisant les importations de produits finis ou semi-finis, ainsi que les exportations de bois ronds. Le trophée est attribué par un jury comprenant des représentants de l’Académie d’agriculture de France, mais aussi des ministères et organismes professionnels concernés. France Bois Forêt en fait bien sûr partie. En 2015, les premiers trophées ont été remis à deux entreprises : le groupe Lefebvre, premier transformateur de hêtre français, et le groupe Simonin, récompensé à titre spécial pour son travail sur le pavillon de la France à l’Exposition universelle de Milan (voir photos). À partir de 2016, deux trophées seront remis annuellement : l’un pour les entreprises ou organismes de moins de 50 personnes, l’autre pour celles ou ceux de plus de 50 personnes. Les lauréats 2016 seront présentés dans les pages de notre numéro d’automne.

Qui peut concourir ?
Le Trophée Jean-Paul Lanly est destiné à distinguer les entreprises ou les organismes :  implantés sur le territoire national ;  œuvrant dans le secteur de la filière bois (sciages, placages, panneaux, parquets, charpentes, emballages, meubles et autres objets en bois, constructions à base de bois, pâtes à papier, papiers et cartons) ;  utilisant et accroissant la consommation de bois français, selon des méthodes et procédés innovants (sur les plans technologiques ou organisationnels).

Pour en savoir plus :
• academie-agriculture.fr