Carrefour du bois : de plus en plus international

Avec 550 exposants issus de 28 pays et 10 520 visiteurs de 70 nationalités différentes, les allées du Carrefour inter­national du bois 2016, qui a eu lieu du 1er au 3 juin, ont été plus que jamais cosmopolites. France Bois Forêt apporte son soutien au Carrefour depuis 2006.
Habitués du salon ou nouveaux venus, les exposants 2016 saluent la promesse tenue par la manifestation : leur permettre d’être, pour trois jours, en prise directe avec leur marché, qu’il soit local, national ou international. En dépit d’un contexte particulier (inondations, grèves…), la fréquentation 2016 n’a pas souffert de l’environnement chahuté. Les visiteurs sont même venus plus nombreux : + 3 % par rapport à l’édition 2014, dont 28 % venus de l’international (+ 6 points).

La vocation mondiale réaffirmée
Cette année, les nouveaux exposants ont donc compté dans leurs rangs plusieurs professionnels étrangers, pour qui la décision de venir au Carrefour s’est imposée. « Nous avions entendu parler du Carrefour comme d’un salon majeur en Europe. Nous avons décidé d’aller le vérifier par nous-mêmes en exposant sur un stand collectif, explique un représentant de la filière bois du Pays basque espagnol. Nous sommes satisfaits au-delà de ce que nous espérions. » Un avis partagé par un autre « petit nouveau » qui relève que « le Carrefour n’a pas d’équivalent en Europe. Nous nous attendions à rencontrer nos prospects et nos clients, nous avons également eu des échanges précieux avec des professionnels auxquels nous n’avions pas pensé ».

Des conférences plébiscitées
Cette année encore, les conférences ont fait le plein. Quel que soit le sujet abordé, elles ont rencontré leur public. Ce fut en particulier le cas le dernier jour du salon, le vendredi 3 juin, qui inaugurait une série d’interventions et d’ateliers techniques. La thématique « Bois et économie : les coûts de la construction bois » a notamment séduit de nombreux prescripteurs. « Nous sommes demandeurs de ce type de conférences, précise une architecte, car elles nous donnent les réponses aux questions que nous posent nos clients lorsque nous leur conseillons de construire avec le bois. Nous en redemandons ! » Rendez-vous est donc pris pour les 30, 31 mai et 1er juin 2018.

Le bois français à l’honneur
Pour la deuxième fois, « Le Bois français » s’est exposé sur le Carrefour international du bois. À travers cette signature collective créée en 2014, les acteurs de la transformation du bois français témoignent de leur volonté d’inscrire dans le long terme leurs actions de valorisation d’une ressource bois unique et d’un savoir-faire constamment renouvelé. En 2014, ce stand, animé par la Fédération nationale du bois et les associations de promotion des essences françaises, mettait à l’honneur toute la diversité de la ressource bois de l’Hexagone et l’expertise de ses industriels. En 2016, les organisateurs du stand, réalisé avec le soutien de France Bois Forêt, ont choisi de se rapprocher un peu plus des questions et attentes des utilisateurs. L’offre « Le Bois français » a donc été présentée sous l’angle des usages du matériau dans la construction : structure, enveloppe, aménagement extérieur, revêtement intérieur, agencement et menuiserie.

Pour en savoir plus :
• timbershow.com
fnbois.com