Avoir tous les leviers en main

Plafond de la salle d’assemblée de l’hôtel de région Auvergne à Clermont-Ferrand, réalisé en tasseaux de hêtre.
Photo : Auvergne Promobois

Lever les freins à l’usage du bois dans la construction requiert des actions d’information, d’échange et de suivi menées par les prescripteurs bois français, réseau porté par France Bois Régions et soutenu financièrement par France Bois Forêt.
Sans vouloir évoquer Saint-Thomas, quoi de plus efficace contre le scepticisme que de toucher du doigt la réalité des chantiers. Les membres du réseau Prescription Bois Français l’ont bien compris et organisent nombre de rencontres entre professionnels, maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre. En octobre 2013 par exemple, un voyage dans les Vosges est orga­nisé par Auvergne Promobois en partenariat avec l’Aduhme*, agence locale de l’énergie et du climat sur le département du Puy-de-Dôme, afin de visiter des opérations réalisées ou en cours de réalisation par Le Toit Vosgien, SA HLM convaincue par les avantages de la construction bois.
Un groupe de 22 personnes, composé d’élus locaux, de chargés d’opérations de cinq bailleurs sociaux, dont les deux plus importants de la région, et de professionnels (architectes, charpentier et BET) a alors pu visiter deux opérations (l’une en neuf et l’autre en rénovation) labellisées PassivHaus**.
Rencontrer et convaincre
Debriefing des bailleurs ayant participé afin de définir les freins à lever, rédaction d’une note stratégique et rencontres préparatoires avec les services de la Région ont fini par aboutir, quelques mois plus tard, à un entretien direct avec le président de la Région Auvergne, René Souchon. Résultat : le lancement par la Région Auvergne-Rhône-Alpes de deux appels à projets avec l’objectif de retenir dix opérations qui seront dotées d’une enveloppe globale d’un million d’euros sur fonds régionaux et européens. Ces opérations devront répondre à trois exigences principales : certification passive, usage d’un maximum de matériaux biosourcés dont le bois et très faible émission de CO2 pour le transport des produits en bois. Le but visé par cet appel à projets étant bien sûr de favoriser l’utilisation de bois et de solutions bois issus de la ressource locale et produits localement.
Accompagner et transmettre
Le prescripteur bois d’Auvergne Promobois, Jean-Pierre Mathé, et le chargé de mission énergie de l’Aduhme ont participé à la rédaction de l’appel à projets et à la définition des critères. La mission du prescripteur bois inclut, par ailleurs, un accompagnement de chaque maître d’ouvrage.
La communication, la formation, le conseil technique et l’évaluation des opérations réalisées sont les principaux axes de cette mission afin d’améliorer, de conforter et de renforcer les savoir-faire sur le terrain. Une telle opération qui fait intervenir nombre de professionnels, de responsables et d’élus sur une durée assez longue afin d’obtenir résultats et décisions démontrent l’efficacité d’un maillage dense et pérenne tel que celui du réseau Prescription Bois Français créé par France Bois Régions et soutenu financièrement par France Bois Forêt.
Pour en savoir plus :
franceboisregions.fr
auvergne-promobois.com
aduhme.org
Quatre projets issus du premier appel à candidatures vont faire l’objet d’un accompagnement par l’Ademe. Ces projets de réalisations neuves sont portées par des collectivités et des bailleurs sociaux.
Projet de cinq logements locatifs à Blanzat, Puy-de-Dôme (63). Architecte : Alexis Magnier, Clermont-Ferrand (63)

Cinq pavillons individuels neufs à Blanzat (63) – Maître d’ouvrage : Auvergne Habitat (63)
Projet de bâtiment communal multi-usage à Parent, Puy-de-Dôme (63). Architecte : GM Architecture, Cournon-d’Auvergne (63)

Un bâtiment communal multi-usage à Parent (63) qui regroupera les bureaux de la mairie, une bibliothèque et des salles pour les associations – Maître d’ouvrage : Mairie de Parent (63)
Projet de halte-garderie à Mayet-de-Montagne, Allier (03). Atelier d’Architecture Rivat (42)

L’extension d’une halte-garderie au Mayet-de-Montagne (03) – Maître d’ouvrage : communauté de communes de la Montagne bourbonnaise (03)
Projet de bâtiment de bureaux, restauration et vestiaire d’une association de réinsertion à Arronnes, Allier (03). Architecte : Atelier d’Architecture Rivat (42)

Un bâtiment de bureaux, restauration et vestiaire d’une structure de réinsertion en maraîchage biologique à Arronnes (03) – Maître d’ouvrage : commu­nauté de communes de la Montagne bourbonnaise (03)