Trophée Lanly : c’est parti pour la troisième édition !

Créé en 2015, le Trophée Lanly valorise les innovations dans les entreprises de la filière bois française. Le jury récompense deux lauréats chaque année. Les candidats ont jusqu’au 22 mai prochain pour concourir.
Mis en place par l’Académie d’Agriculture de France, le Trophée Jean-Paul Lanly distingue les initiatives nouvelles de la filière bois française. Il s’agit de donner de la notoriété aux entreprises qui, quelle que soit leur taille, créent en France de la valeur ajoutée et des emplois ; optimisent ainsi les ressources forestières nationales et leur diversité ; contribuent à améliorer la balance commerciale de ce secteur, en réduisant les importations de produits finis ou semi-finis ainsi que les exportations de bois ronds.
Vous souhaitez concourir ?
Pour proposer sa candidature, l’entreprise, ou l’organisme, doit être implantée sur le territoire national et exercer son activité dans le domaine de la filière bois : sciages, placages, panneaux, parquets, charpentes, emballages, meubles et autres objets en bois, constructions à base de bois, pâtes à papier, papiers et cartons. Enfin, il s’agit de contribuer à accroître la consommation de bois français, selon des méthodes et procédés innovants, sur les plans technologiques ou organisationnels.
Petites et grandes entreprises
Deux Trophées sont remis chaque année : l’un pour les sociétés ou organismes de moins de 50 personnes, l’autre pour ceux de plus de 50 personnes. Ces récompenses sont attribuées par un jury comprenant des représentants de l’Académie d’Agriculture de France, du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt (MAAF) et du ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numé­rique (MEIN). France Bois Forêt (FBF), qui représente les contributeurs de la CVO, fait également partie de ce jury, ainsi que France Bois Industries Entreprises (FBIE), France Bois Régions (FBR), l’Institut technologique Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement (FCBA) et l’hebdomadaire Le Bois international. Les entreprises qui souhaitent concourir peuvent s’inscrire jusqu’au 22 mai 2017.