Un plateau TV au cœur de Batimat

Le plateau bati-journal TV, animé par son équipe et réalisé par Plan Rapproché, a donné la parole à de nombreux professionnels de la filière forêt-bois lors de Batimat. Déjà partenaire en 2015, France Bois Forêt a renouvelé son soutien à cet événement devenu un incontournable du salon.Les salons constituent une fantastique opportunité de rencontres et d’échanges autour de l’innovation, de la réglementation et des pratiques professionnelles. Véritable chaîne TV dédiée au monde du bâtiment, bati-journal TV accompagne les grands événements du secteur afin d’emmener les professionnels au cœur de ces rencontres. Cette année, après le salon BePositive en mars à Lyon, puis le Forum International Bois Construction en avril à Épinal et Nancy, le plateau TV a planté son décor à Batimat, au parc des Expositions de Paris Nord-Villepinte, pour la troisième édition consécutive, grâce à l’appui financier de France Bois Forêt. Tous les jours, des débats, des interviews et des émissions se sont déroulés autour des grands thèmes du secteur du bâtiment, parmi lesquels celui de la construction bois. Invité sur le plateau, Cyril Le Picard, président de France Bois Forêt, a rappelé les missions de l’Interprofession nationale et les raisons de sa présence à Batimat :« Le bois fait partie des solutions pour construire. Montrer les atouts de ces solutions est une évidence dans un salon qui constitue une vitrine pour les professionnels de la construction. » Totalement ouvert au public, avec des formats courts et interactifs, ce lieu d’échanges a permis aux différents intervenants – architectes, ingénieurs, industriels, constructeurs, institutionnels… – de débattre et de faire le point sur de nombreux sujets d’actualité de la filière.
Une filière forêt-bois qui se mobilise toute entière pour s’industrialiser, caractériser et structurer son offre, la rendre visible, présenter ses produits d’ingénierie normalisés et inviter maîtres d’ouvrage et architectes à préférer le bois français jusque dans les immeubles de grande hauteur qu’elle promeut. 

Programme bois du plateau TV sur Batimat :
– Le marché de la maison individuelle en bois
– La construction bois de grande hauteur
– Bim et bois
– La structuration de l’offre bois français
– Le prix national de la construction bois
– Le bois et les circuits courts

Stéphane Hameury, direction Sécurité feu au CSTB et membre de la commission technique Adivbois
 » La commission technique Adivbois pour les immeubles de grande hauteur en bois est organisée en ateliers thématiques : sécurité incendie, acoustique, enveloppe et structure. Nos études d’ingénierie de sécurité incendie, par exemple, compléteront le règlement incendie. »

 

Stéphane Lafarge, chargé d’affaires et délégué territorial Nord-Ouest, FCBA
« Lors de Woodrise, une alliance internationale a été signée entre six centres techniques pour le développement des immeubles de grande hauteur en bois. Prochain rendez-vous Woodrise dans deux ans au Québec. »

 

Vincent Marlin, chef de marché Construction, Piveteaubois
« Les immeubles de grande hauteur en bois mobilisent des produits techniques d’ingénierie qui requièrent des investissements. Notre CLT est sous procédure d’avis technique en attendant sa production en 2018. »

 


Jean Piveteau, président de Piveteaubois et de la commission seconde transformation (C2T) de la FNB
« La C2T rassemble toute l’offre en bois français pour la présenter aux divers utilisateurs. Nous réussissons progressivement à développer une industrie française, avec une forêt locale, des emplois locaux… »

 


Marlène Mivielle, chargée de mission seconde transformation et normalisation, FNB
« Notre boîte à outils promeut le bois français et la diversité de son offre sous forme d’opus : les produits par usages, l’annuaire des fabricants, des exemples de tous les ouvrages possibles, enfin, le catalogue des produits qui sera diffusé à partir du 15 décembre avant d’être « bimisé ». »
Margaux Pétillon, ingénieure architecte, agence CAN-ia
« La société Triballat (35) souhaitait un bâtiment en matériaux biosourcés et béton de chanvre. Nous avons voulu construire localement.Nous avons mis en œuvre des panneaux préfabriqués à ossature bois et béton de chanvre posés sur une structure poteaux-poutres en mélèze lamellé-collé. C’est une première dans le monde. L’ouvrage est labellisé Bâtiment Biosourcé et Bâtiment Bas Carbone. »

 

Isabelle Poulain, architecte Les lauréats du concours « La maison 100 % bois » lancé à l’occasion de la deuxième édition du Festival de la forêt et du bois au château de La Bourdaisière, ont conçu un projet très contemporain et démonstrateur en bois locaux ; entre autres, en cèdre et châtaignier du domaine du château. Cette maison y sera construite lors du prochain festival.