PEFC : les distributeurs s’engagent

Face aux attentes des consommateurs, de plus en plus d’enseignes mettent en place des politiques d’achat responsable.
Photo : PEFC

PEFC représente plus de 8 millions d’hectares de surfaces certifiées et rassemble 65 000 propriétaires forestiers.
Photos : PEFC

En 2013, PEFC France a mis en œuvre une démarche de sensibilisation à sa marque auprès des professionnels de la grande distribution. Bilan d’une action soutenue par France Bois Forêt.
PEFC* est à la fois le premier système de certification forestière en surface et la première source de bois certifié au monde. Créée en 1999, l’instance française de l’asso­ciation représente aujourd’hui plus de 8,2 millions d’hectares de surfaces certifiées (France métropolitaine et Guyane), soit 67 % de la forêt publique et 20 % de la forêt privée (France métropolitaine).
Militer pour une gestion durable de la forêt
Dans le contexte d’une politique nationale forestière encourageant la mobilisation des ressources en bois et face aux préoccupations croissantes de consommation responsable, PEFC milite pour le développement durable de la forêt. Le programme définit des critères plus exigeants que les contraintes réglementaires nationales, en conformité avec les méta-standards internationaux**, et en garantit l’application.
En France, l’association compte, aujourd’hui, parmi ses adhérents, 65 000 propriétaires forestiers et plus de 3 000 entreprises réparties dans quatorze secteurs d’activités différents : exploitants, scieries, transformateurs, constructeurs, négoces généralistes et spécialisés, artisans, distributeurs, papetiers, imprimeurs, éditeurs… Ensemble, ils garantissent au consommateur que le produit qu’il achète est issu de sources responsables.
PEFC représente plus de 8 millions d’hectares de surfaces certifiées et rassemble 65 000 propriétaires forestiers.
Photos : PEFC

Un système crédible fondé sur une gouvernance exemplaire
Le système PEFC repose sur deux certifications complémentaires :
La certification forestière qui assure la gestion durable de la forêt et le respect de ses fonctions économiques, environnementales et sociales. Elle-même est déclinée en deux cahiers des charges distincts : pour le propriétaire forestier (qui cultive le bois), pour l’exploitant forestier (qui coupe, façonne et transporte le bois).
La certification de la chaîne de contrôle qui permet un suivi de la matière depuis la forêt jusqu’au produit fini, en passant par toutes les étapes de transformation et de commercialisation du produit en bois ou à base de bois. Elle garantit que le produit s’inscrit dans une démarche de gestion durable de la forêt. La force de PEFC réside dans l’implication de toutes les parties prenantes : propriétaires forestiers, industriels, distributeurs et usagers de la forêt. Et pour renforcer la fiabilité des produits certifiés, le cahier des charges est révisé tous les cinq ans. Le dernier en date sera en vigueur d’ici à la fin du premier semestre 2017, et applicable jusqu’au 31 décembre 2021.
Plus de cinquante contrats ont été signés avec les distributeurs.
Photo : PEFC

Agir auprès de la grande distribution
Aujourd’hui, le consommateur attend d’un distributeur qu’il se soucie de l’origine des produits qu’il commercialise. Face à ces attentes, de plus en plus d’enseignes mettent en place des politiques d’achat de bois responsable. Pionnières en la matière, les grandes surfaces de bricolage ont été rapidement suivies des secteurs de l’édition, du papier et, aujourd’hui, des magasins généralistes.
En 2013, PEFC a souhaité accompagner ces enseignes et accroître la notoriété de la marque par une action de sensibilisation menée grâce au soutien financier de France Bois Forêt. Pour cela, l’association a recruté une personne dédiée à cette mission au poste de responsable des relations entreprises, Florence Lucas, qui s’est ainsi vu confiée une double tâche : entretenir des relations privilégiées et régulières avec tous les professionnels de la grande distribution et les aider au référencement des entreprises certifiées auprès d’eux. Sont concernés les grandes surfaces de bricolage, les grandes surfaces alimentaires, mais aussi les jardineries, magasins de revêtements de sol, de fournitures de bureau, papeteries ou encore magasins de meubles.
Plus de 150 prospects ont été approchés pour leur rappeler l’intérêt de la certification et les convaincre d’y adhérer. Un travail de longue haleine, qui nécessite de multiplier les contacts au sein d’une même enseigne : responsable qualité, acheteur, responsable marketing et communication, responsable du développement durable… Vient ensuite l’étape de la contractualisation qui engage le distributeur dans une démarche de communication sur la marque, avec, à la clé, un droit d’usage de celle-ci assorti d’un numéro de licence propre à chaque enseigne.
Chiffres de PEFC International au 31.12.2016
Doc. : PEFC

Des résultats encourageants
Trois ans après, le bilan est positif : plus de cinquante contrats de communication sur la marque ont été signés par les distributeurs, et une dizaine sont en cours de discussion. Quatre distributeurs ont par ailleurs mis en place une chaîne de contrôle PEFC en 2016 (Prémibel Parquet, Gédinor, La Redoute, La Fibre Verte), ce qui, avec Harmony et La Parqueterie Nouvelle, porte à six le nombre d’enseignes engagées dans cette démarche de contrôle, depuis le début de la mission.
Le travail de communication se poursuit aujourd’hui avec des actions sur le point de vente auprès d’une sélection de distributeurs (Brico Dépôt, E.Leclerc, Les Magasins U, Lapeyre, Botanic…) : affichage et balisage à l’intérieur du magasin, mise en conformité des sites Internet avec insertion des informations présentant la marque, parutions dans les catalogues produits, dont certains sont imprimés sur papier certifié blanchi sans chlore… Des opérations de sensibilisation auprès des collaborateurs sont également menées, sous forme d’ateliers de présentation du système ou de sorties en forêt. Parallèlement, l’association s’intéresse à la distribution sur le Web afin de décliner la démarche auprès des professionnels de la vente en ligne. Plus de 250 sites marchands ont été contactés à ce jour, et une étude sur l’utilisation de la marque par les marketplaces du e-commerce est en cours.
Un exemple avec La Redoute
Le premier vépéciste européen a mis en place une chaîne de contrôle PEFC sur la partie éditique. Ce distributeur diffuse ses catalogues à raison de 40 000 à 50 000 exemplaires en France et environ 25 000 exemplaires dans ses filiales européennes. PEFC France a organisé une demi-journée de sensibilisation des collaborateurs de l’entreprise à la gestion durable des forêts.


INTERVIEW Entretien avec Marc-Antoine de Sèze, président de PEFC France
Sur quoi repose la légitimité de votre certification ?
Apposée sur un produit à base de bois, la certification PEFC atteste que le propriétaire forestier qui a cultivé le bois et toutes les entreprises qui ont récolté et transformé ce bois, ont mis en œuvre les pratiques de gestion forestière durable de l’association. Le respect de leurs engagements est contrôlé. Nous avons récemment été mis en cause dans une émission montée à charge contre notre système ; les journalistes ont volontairement enfreint nos règles en créant de fausses demandes d’adhésion. Je tiens à rappeler que nos méthodes et notre taux de contrôle sont approuvés par la puissance publique. Ainsi, le nombre de propriétaires contrôlés est imposé par les règles du Cofrac (Comité Français d’Accréditation), règles appliquées par les grands systèmes de certification (Iso, NF, écolabels…). Par ailleurs, PEFC France réfléchit à une évolution de ses règles afin d’éviter que de telles manipulations se reproduisent. Avec nos adhérents et bénévoles, nous mettons toute notre énergie au service d’un seul objectif :
la progression de la gestion durable des forêts en France et dans le monde !
Quelle est la place de la grande distribution dans la démarche PEFC, et comment est-elle intégrée à vos actions auprès des professionnels de ce secteur ?
Face à la nécessité de promouvoir sa marque auprès des enseignes de la distribution, l’association a mis en place, il y a quatre ans, une démarche de sensibilisation dédiée. Notre responsable des relations avec les entreprises a notamment pour mission d’entretenir
des contacts privilégiés et réguliers avec tous les professionnels concernés. À ce jour, plus de cinquante contrats ont été signés, et une dizaine sont en cours. Cette action est financée pour moitié par France Bois Forêt. En 2016, PEFC France est, par ailleurs, devenue membre partenaire de l’Interprofession nationale France Bois Forêt. Nos actions conjointes vont donc se développer pour promouvoir la gestion durable des forêts au sein de la filière.