L’IGN ouvre un espace collaboratif

Doc : IGN

Signaler un point d’intérêt, accéder à des cartes ou télécharger des données, c’est désormais possible grâce au portail mis en place par l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN). Un outil accessible à tous.
La transformation numérique des terri­toires induit un besoin d’enrichissement des référentiels d’information géogra­phique : des données plus nombreuses, plus précises, plus actuelles, en 3D…
L’IGN, en tant qu’opérateur de l’État, accompagne cette démarche. D’où la mise en place d’un espace collaboratif national. Destiné aux partenaires de l’Institut, ainsi qu’à tous les utilisateurs des données géographiques numériques produites et diffusées par l’IGN, cet espace permet de signaler un point d’intérêt, de notifier des évolutions ou des anomalies constatées sur des données IGN (ou sur des données tierces) et d’accéder à des fonds cartographiques mis à jour en continu. Pour cela, l’utilisateur dispose d’une interface adaptée : plateforme web, application mobile ou logiciel SIG (système d’information géographique). Des bornes cadastrales mémoires Les nombreuses options de configuration permettent, par exemple, de partager les signalements avec tous les utilisateurs de la plateforme ou seulement avec une communauté d’utilisateurs ; on peut également définir des thèmes spécifiques répondant aux problématiques de chaque groupe d’utilisateurs. Ainsi, un groupe identifié sous le nom « bornes cadastrales » a été créé récemment afin de signaler à l’IGN la présence de bornes sur le terrain. Ainsi recensées, ces bornes pourront, si besoin, être positionnées avec précision par l’institut pour contribuer au calage de la représentation cadastrale. Il est possible, par ailleurs, d’héberger une base de données tierces sur l’espace collaboratif ; celui-ci offre alors une interface graphique permettant de visualiser, d’ajouter, de supprimer ou de modifier ces données.
Pour en savoir plus :  espacecollaboratif.ign.fr