Un guide technique pour préserver les sols

L’orniérage et le tassement des sols peuvent entraîner sur les arbres les plus proches des pertes de productivité, voire leur dépérissement.
Photo : Erwin Ulrich/ONF

Comment favoriser la mobilisation du bois sans endommager les sols forestiers et la productivité ? Pour apporter des pistes d’amélioration aux professionnels de l’amont de la filière, la Fédération nationale entrepreneurs des territoires et l’Office national des forêts publient le guide Pratic’Sols, un outil conçu avec l’appui financier de France Bois Forêt.
Pendant le chantier, il est important que les engins forestiers ne sortent pas des itinéraires ou des cloisonnements définis.
Photo : Erwin Ulrich/ONF

Tassement, ornières, scalpage, compac­tage, liquéfaction… les engins forestiers peuvent avoir différents impacts sur les sols, avec un risque de perte de biodiversité, touchant ainsi la productivité des forêts et pouvant mener au dépérissement des peuplements. Afin de limiter les dommages, les entreprises de travaux forestiers voient leurs chantiers arrêtés, notamment lorsque les conditions météorologiques sont défavorables, ce qui entraîne des coûts supplémentaires et des pertes importantes de chiffres d’affaires. Pour faire face à ces conséquences à la fois écologiques et économiques, la FNEDT et l’ONF ont décidé de travailler ensemble à la mise au point d’un guide pédagogique et pratique. « C’est un vrai travail interprofessionnel qui a impliqué l’ensemble des métiers concernés, car les améliorations sont possibles aussi bien au niveau de la gestion forestière que des interventions sur le terrain », explique Tammouz Eñaut Helou, coordinateur du projet pour la FNEDT, au même titre que Didier Pischedda, pour l’ONF. Un groupe de travail, composé des représentants des deux organismes, de l’Institut FCBA et du CNPF (Centre national de la propriété forestière) a été mis en place, ainsi qu’un comité de suivi intégrant l’ensemble des parties prenantes, parmi lesquelles France Bois Forêt et la Fédération nationale du bois. Il a abouti à la réalisation d’un document de 48 pages, imprimé en 10 000 exemplaires. Diffusé via le réseau de la FNEDT, il est également téléchargeable sur les sites des partenaires.
Le guide a pour périmètre les forêts de plaines et de collines et piémonts.
Doc. : ONF/FNEDT

Un outil complet
Pédagogique, la première partie du guide revient sur la notion de praticabilité des sols, à ne pas confondre avec celle de sensibilité : « Ce n’est pas parce qu’un sol est sensible qu’il n’est pas praticable », indique Tammouz Eñaut Helou. Le deuxième chapitre du document présente 23 recommandations à mettre en place par les propriétaires/gestionnaires, les entreprises d’exploi­tation forestière ou les clients/donneurs d’ordres : « Elles concernent toutes les étapes de la mobilisation des bois : en amont, au niveau de la gestion forestière, avant, pendant et après le chantier, mais aussi dans l’entreprise d’exploitation, au quotidien. » Pour aller plus loin, la troisième partie du guide revient en détail sur des questions scientifiques ou des techniques particulières : « Qu’est-ce qui améliore la portance d’un sol ? », « Comment diminuer la pression au sol des machines ? » ou « Le débardage par câbles aériens »… Un glossaire vient clore le document afin de garantir l’usage d’un langage commun à l’ensemble des publics concernés.