Mobiliser l’amont forestier privé pour produire plus de bois

Page d’accueil du site nouveauxproprietairesforestiers.com : le propriétaire est au cœur de la démarche.

Porté par l’Union de la Coopération Forestière Française (UCFF) et financé par France Bois Forêt, le programme Sensiprod invite les détenteurs de la ressource forestière privée à devenir des gestionnaires actifs de leur patrimoine afin d’augmenter la part de bois issus des forêts françaises.
À l’origine de Sensiprod, un constat : face à la demande croissante de bois, il faut en produire plus si l’on veut éviter la pénurie. Pour cela, il est indispensable de solliciter l’amont forestier privé, soit 3,5 millions de propriétaires, or « les enquêtes montrent leur faible mobilisation, due notamment au morcellement et à l’éparpillement des parcelles, ce qui n’en facilite pas la gestion, explique Nicolas Jobin, responsable de la communication à l’UCFF. Il fallait donc trouver le moyen de rendre ces propriétaires “actifs“, c’est-à-dire de faire en sorte qu’ils s’impliquent dans une démarche de gestion plus productive de leur forêt ».
60%, c’est le taux de récolte de bois par rapport à l’accroissement biologique de la forêt française, soit un potentiel de récolte supplémentaire de 40% chaque année.

Créer une « communauté »
La communication mise en place devait par ailleurs moderniser l’image de l’amont forestier privé, à travers un concept actuel. D’où la création d’un site Internet, nouveauxproprietairesforestiers.com, qui permet de placer le propriétaire au cœur de la démarche : « Il ne s’agit pas d’un outil informatif ou institutionnel, mais bien d’une plateforme de mise en relation », précise Nicolas Jobin. L’idée est d’inviter le propriétaire forestier à se rapprocher des professionnels de proximité et d’enclencher une discussion pour le sensibiliser à la gestion de sa forêt. Un an et demi après la mise en ligne du site, les résultats sont là : 55 000 visites dont 44 000 visiteurs uniques, 110 000 pages vues, 650 demandes de propriétaires forestiers reçues, soit un taux de transformation compris entre 1,2 et 1,5 %. À cela s’ajoutent les outils transverses que sont Facebook et Twitter, lesquels participent à la création de cette communauté de « nouveaux » propriétaires forestiers.
Former les techniciens pour faciliter le dialogue
Dans une logique de solution intégrée, les partenaires* du programme Sensiprod ont souhaité compléter la création d’outils de communication par une action de formation. Destinée aux professionnels en contact avec les propriétaires forestiers, elle a été axée sur l’acquisition de compétences relationnelles et « commerciales », qui viennent compléter les connaissances techniques. L’UCFF a donc invité l’ensemble des 19 coopératives forestières adhérentes et leurs 1 000 salariés à participer à cette action. Parmi elles, treize coopératives ont sollicité l’UCFF pour former 150 techniciens forestiers salariés.
Si le programme Sensiprod a officiellement pris fin le 31 décembre 2016, l’UCFF s’est engagée à poursuivre le travail établi et en cours pour promouvoir la démarche des Nouveaux Propriétaires Forestiers et les outils et supports qui en découlent. Une importante initiative est ainsi menée auprès de différents prescripteurs, tels que le Conseil supérieur du Notariat de France, ou encore les professionnels des secteurs agricole et bancaire. 
Pour en savoir plus :
nouveauxproprietairesforestiers.com