Conférence ISC : Des perspectives prometteuses pour le marché mondial des bois résineux

A l’occasion de la 64ème édition de la conférence ISC qui se tenait à Paris les 13 et 14 octobre, plus de 200 acteurs de la filière des bois résineux étaient réunis. Cette année, la conférence était organisée par l’association Le Commerce du Bois, la Fédération Nationale du Bois et par les organisateurs permanents, European Organization of the Sawmill Industries (EOS) et European Timber Trade Federation (ETTF) avec le soutien de France Bois Forêt.

Paris, le 14 octobre 2016 – Selon les analyses de marchés présentées lors de la conférence internationale des résineux, 2016 sera une année record avec le plus important volume de sciages bois commercialisés à travers le monde. Les niveaux de production et de consommation montrent que la croissance observée en 2016 devrait se poursuivre en 2017. Ainsi, entre 2011 et 2015, la production mondiale de sciages résineux a augmenté de 14 %. L’Amérique du Nord et l’Europe restent les deux principaux acteurs de cette augmentation de la production.

Le marché européen montre des signes positifs de stabilité. La disponibilité de la matière première est bonne, même si des difficultés persistent dans quelques régions et que les volumes produits devraient légèrement diminuer en 2017.

Le marché semble optimiste également grâce au potentiel de croissance de la consommation de bois résineux par habitant dans les pays à croissance rapide. La demande de ces pays reste encore très basse en comparaison de marchés comme l’Amérique du Nord et l’Europe du Nord et pourrait augmenter fortement à l’avenir.

A l’export, des inquiétudes persistent sur les marchés du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Ces régions représentent pourtant un marché important pour de nombreux pays européens avec un fort potentiel lié à une population jeune et d’importants besoins en logements. Cependant, des années d’instabilité politique et économique ont entrainé une stagnation des importations de sciages résineux ces dernières années. Il reste donc difficile de prévoir l’évolution de la demande mais il est très probable que ces marchés puissent revenir sur le devant de la scène du commerce international des résineux.

Le marché anglais devrait également évoluer dans les prochains mois. « Les effets de la décision politique du Brexit sur les marchés anglais et européen est encore incertaine et il est difficile de faire des prévisions. L’activité commerciale a été très bonne depuis le début de l’année 2016 grâce à une forte demande pour le démarrage des chantiers de construction », explique Sampsa Auvinen, président de l’EOS qui poursuit, « il est certain que suite à ce vote du Brexit, le marché anglais devra faire face à un environnement très incertain ».

Au niveau mondial, l’industrie reste très dépendante des fluctuations des taux de change qui peuvent affecter les flux commerciaux de manière imprévisible. « Concernant la disponibilité du bois résineux, en Europe, il y a une menace constante de surproduction de grumes destinées à la pâte à papier, l’écorçage et la sciure. En Finlande, la production de biomasse est subventionnée ce qui met la pression sur les scieries qui elles transforment le produit. De plus, la situation s’est aggravée à cause de prix des énergies fossiles très bas et plusieurs hivers très doux », détaille Sampsa Auvinen. Ces menaces liées à la faible demande pour les produits transformés par les scieries ont été confirmés lors des échanges animés par Ladislas Döry avec des chefs d’entreprises venus de différents pays comme l’Allemagne, la Suède, la Finlande, les Pays-Bas, la France et la Lettonie.

« La reprise économique observée continuera en 2017 et aura un impact positif sur le marché du bois en Europe. La demande de produits bois devrait augmenter même si elle reste liée au marché de la construction. En ce moment, la construction bois est en train de se généraliser, c’est positif. L’équilibre entre l’offre et la demande et la stabilité du marché sont appréciés par tous les acteurs du marché », explique Andreas von Möller, président de l’ETTF.

En conclusion de la conférence, il a été réaffirmé que le Japon et la Chine restaient deux marchés stratégiques pour les exportateurs européens. L’Inde a aussi un fort potentiel de développement grâce à une démographie qui progresse et une croissance rapide du secteur de l’immobilier, couplés avec des conditions d’accès aux marchés facilitées.

La prochaine édition de l’International Softwood Conference aura lieu en octobre 2017 à Hambourg en Allemagne. Retrouvez toutes les informations sur le site www.isc2016.fr. La conférence internationale des feuillus, Hardwood Conference, sera organisée elle en novembre 2017 à Venise en Italie.

Télécharger le dossier ISC 2016 – Conférence Internationale des Résineux Paris 13, 14 Octobre 2016 >