Lauréats du Challenge du sylviculteur récompensés

logo-fransylvaÀ l’occasion du Forum Forêt le 15 avril dernier, le jury du Challenge du Sylviculteur 2016 a remis les prix aux 4 lauréats.

4 profils : jeunesse, innovation, mobilisation et social

Le jury a sélectionné les quatre lauréats pour leurs actions réalisées en forêt répondant aux grands enjeux forestiers.

  • Xavier Juchet, sylviculteur depuis 2005, adhérent de Fransylva Maine et Loire, a reçu le prix de la jeunesse . Il mène une sylviculture dynamique, replante et fait des tests sur l’adaptation du Cormier sur une parcelle d’un hectare d’ancienne terre agricole  sableuse, avec une nappe d’eau permanente. L’idée : dans une douzaine d’années, lorsque les cormiers seront en âge de fructifier, il pourra proposer aux semenciers forestiers français la fourniture d’une génétique basée sur la résistance au stress hybride.
  • Alexis Ducousso, adhérent du syndicat Fransylva de la Somme, a reçu le prix de l’innovation. Il gère depuis 1978 une propriété forestière familiale de 67,5 ha en Picardie. De part sa formation (doctorat de biologie et de génétique des populations végétales) et son parcours professionnel (généticien des populations au département Environnement, Forêts, Prairies naturelles et milieux Aquatiques de l’INRA), il a développé dès le départ une approche innovante sur trois axes : économique, social et écologique. Reconstitution de peuplement , expérimentation pour l’adaptation au changement climatique, mesure de la biodiversité. Ces actions ont conduit le CRPF à installer 5 expérimentations et l’IRSTEA une. Le CRPF souhaite que cette propriété devienne une forêt pilote.
  • Marie-Thérèse Fleury, adhérente du syndicat Fransylva Loir et Cher, a reçu le prix de la mobilisation. Propriétaire engagée dans la gestion de la forêt en indivision depuis plus de 30 ans, elle y consacre un grand nombre d’heures : plantations, dégagements, taille de formation, élagage n’ont plus de secret pour elle. Elle a suivi plusieurs cycles fogefor. Elle s’est engagée très tôt dans les organismes forestiers et y assure plusieurs responsabilités : présidente du GDF 41, vice-présidente du syndicat et conseillère du CRPF.
  • Bertrand Monthuir, adhérent Fransylva Eure et Loir, a reçu le prix du social. Il a créé en 2007 un site de 15 cabanes dans les arbres et sur l’eau sur une zone de 50 ha sur le domaine de Bois Landry (1250 ha). L’objectif est d’accueillir les citadins dénaturés, majoritairement franciliens, et de leur faire découvrir comment il est possible de concilier production, préservation et chasse.

Voir le communiqué de presse >

_DSC4834 _DSC4873