Recommandations du Forum franco-québécois 2015

La 3ème édition du forum franco-québécois, élargie à la francophonie, s’est déroulée à Paris du 2 au 4 novembre. Elle a rassemblé des chercheurs, des élus, des techniciens de la forêt et du bois. L’ensemble des ateliers et des concertations d’experts ont permis de dégager de nombreux axes de travail situant la forêt et le bois comme une réponse aux nombreux défis posés par le dérèglement climatique.

6 recommandations en sont issues que l’ensemble des participants s’est engagé à porter devant la COP 21 et au-delà dans toutes les instances susceptibles de les prendre en compte pour agir.

Recommandation 1 : Renforcer le rôle des acteurs publics et privés

Afin de renforcer l’importance et la place de la forêt et du bois dans les politiques climat.

Il est recommandé de, 

  • promouvoir une vision intégrée des enjeux forêt-bois et une reconnaissance des interdépendances entre les activités de gestion et de valorisation de la ressource.
  • encourager la définition d’une stratégie politique ambitieuse en matière de contribution des activités forêt-bois aux objectifs des politiques climat, déclinée à différentes échelles (supranationale, nationale, locale)
  • garantir la participation des citoyens et des communautés locales à la définition et à la mise en oeuvre des actions de développement forêt-bois autant dans le cadre des actions d’aménagement et de gestion de la forêt que dans les projets de valorisation et de développement forestier.
  • renforcer l’implication des acteurs du développement forêt-bois dans les projets scientifiques et améliorer l’appropriation des résultats de la recherche

Recommandation 2 : Valoriser la forêt et le bois

Afin d’assurer la substitution de certains matériaux et énergies fossiles. Il est recommandé de, 

  • valoriser la forêt et le bois, ressources renouvelables, comme outils de lutte contre le changement climatique

Recommandation 3 : Amplifier le rôle de la Recherche

Afin d’appuyer les processus décisionnels d’adaptation des forêts et de la foresterie au changement climatique.

Il est recommandé de, 

  • (re)connaître les connaissances et les innovations scientifiques construites par les collaborations internationales comme une base objective

Recommandation 4 : Faire entrer la forêt et le bois dans la ville

Afin de favoriser la connaissance et la reconnaissance des bienfaits des arbres et du bois dans les espaces urbains

Il est recommandé de ,

  • soutenir la recherche et l’évaluation
  • associer les citoyens
  • créer un réseau d’échanges entre les villes, les espaces urbains

Recommandation 5 : Intensifier le rôle de substitution / stockage du bois 

Afin de stocker durablement du carbone et d’éviter des émissions de gaz à effet de serre, d’augmenter substantiellement l’usage du bois dans la construction en substitution à d’autres matériaux.

Il est recommandé de, 

  • intégrer la forêt et l’usage du bois dans la planification urbaine
  • encourager les donneurs d’ordre publics et privés à s’engager pour le bois et de les accompagner
  • développer la formation initiale et continue aux métiers de la forêt et du bois
  • partager la connaissance et les retours d’expériences

Recommandation 6 : Communiquer sur les rôles de la forêt et du bois

Afin de

  • mettre en lumière les multiples atouts du bois et de la forêt comme atténuateurs du changement climatique
  • appuyer les recommandations du troisième forum franco-québécois
  • offrir un vecteur d’accélération des projets

Il est recommandé de , 

  • associer communication et action
  • partager une véritable stratégie de communication à l’échelle internationale

Télécharger les recommandations du Forum franco-québécois >

Retrouvez le film du Forum franco-québécois :


3ème Forum franco-québécois bois & forêt, du 2… par communesforestieres