La filière se mobilise pour garantir un approvisionnement local

À Milan, la France a fait un choix audacieux pour son pavillon : une construction en bois français. L’occasion pour Luc Charmasson, président de France Bois Industrie Entreprise et Cyril Le Picard, président de France Bois Forêt de se mobiliser ensemble pour combler le déficit de plantation et de la mobilisation de bois de la forêt française.

#Milanforêtbois2015

Luc Charmasson, président de France Bois Industries Entreprises se réjouit de l’utilisation de plus en plus fréquente du bois dans notre quotidien : « L’innovation dans la construction bois reprend un nouveau souffle. Ce matériau permet une souplesse unique dans l’aménagement intérieur et extérieur et l’impact environnemental est exemplaire : le bois isole, stocke le carbone, et ce n’est pas tout ! L’utilisation du bois en France est à l’origine d’un cercle vertueux qui anime toute une filière ».

L’augmentation de l’utilisation du bois en France débouche sur la question de la ressource. Avons-nous de quoi  nous approvisionner localement ? Oui, c’est ce sur quoi travaille l’ensemble de la filière forêt-bois ! « On n’imagine pas que plus de 400 000 personnes travaillent au quotidien pour planter, gérer, exploiter, transformer la forêt française afin d’alimenter nos besoins en bois » explique Cyril Le Picard, président de FBF (France Bois Forêt, l’amont de la filière).