Accueil » Les vœux du Comité Stratégique de la Filière Bois

Les vœux du Comité Stratégique de la Filière Bois

Publié Publié dans Actualités

Paris,
Le 4 janvier 2022

Chers toutes et tous,

L’année 2021 restera une bonne année « millésime » pour la filière Bois :

• 80 millions du Fonds Bois 3 financés par la BPI et les investisseurs.

• Plus de 120 millions de subventions accordées par le ministère de l’Industrie avec les aides de l’Europe pour les investissements industriels bois dans le cadre du Plan de Relance, soit environ 16 millions d’aides pour 33 dossiers lauréats de l’appel à projets territorial « soutien à l’investissement industriel dans les territoires » ; 592 dossiers pour un total de 67 millions d’aides du guichet « industrie du futur » (un record de dossiers pour notre filière !) et 38 millions pour 10 dossiers des appels à projets « décarbonation de l’industrie ou résilience ».

• Également 15 dossiers industriels ont été éligibles à l’appel à projets « biomasse chaleur industrie (BCIAT) » pour 38 millions d’euros d’aides.

Sur ces périmètres industrie et chaleur, cela représente un total de 561 millions d’euros d’investissements réalisés en 2021 par des entreprises de la filière.

• S’y ajoutent 200 millions obtenus spécifiquement par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation dont 150 millions pour le renouvellement de la forêt et 50 millions pour l’aide à l’investissement dans la première transformation du bois, les pépinières et entreprises de reboisement, les vergers à graines, la participation au Fonds Bois 3 et l’acquisition de données lidar.

• Et 75 millions de subventions soutenues par le ministère de l’Écologie et du Logement au travers de la stratégie ville durable du PIA4 avec des AAP lancés « industries du bois » (50 millions) et « mixité » (25 millions).

• Enfin 100 millions attribués par le Premier ministre, et 500 millions accordés par le Président de la République pour le programme pluriannuel France 2030.

Au travers de ces co-financements inédits, l’État vient soutenir les attentes et le dynamisme de la filière et prolonger les contributions majeures de la filière bois à la transition écologique, à la transition vers une économie bas-carbone, à une souveraineté économique et industrielle renforcée ainsi que l’adaptation de nos forêts aux changements climatiques en maintenant leur vitalité, leur diversité et leur production.

2021 a été aussi marquée par une dynamique législative pour le climat où la filière se positionne, qui s’amplifie à l’échelle européenne avec le nouveau cadre « Fit for 55 » composé de propositions législatives pour accélérer la lutte contre le changement climatique, et mettre l’Union européenne sur la voie de la neutralité carbone en 2050.
La nouvelle réglementation environnementale des bâtiments neufs « RE2020 » s’appliquera concrètement aux maisons individuelles et logements collectifs pour lesquels le permis de construire est déposé depuis le 1er janvier 2022.

Au-delà des soutiens et des subventions, une volonté est partagée avec l’État de construire une nouvelle stratégie et une nouvelle dynamique par le lancement des Assises de la Forêt et du Bois.
Les groupes de travail ont apporté déjà de nombreuses et riches contributions.
Nous ne doutons pas de l’intérêt des conclusions avant la fin du premier trimestre.

Pour le CSF Bois, c’est une opportunité supplémentaire d’une rédaction enrichie de son prochain contrat stratégique, avec pour objectif un changement systémique d’échelle, soutenu par des mesures et des financements pérennes.

Ainsi l’année 2022 se présente sous de très bons auspices pour la filière et son Comité Stratégique, sans oublier de faire évoluer des textes réglementaires contraignants.

Votre contribution sans cesse renouvelée et qualitative doit être soulignée et nous vous en remercions vivement.

Soyez assurés de notre dévouement et notre écoute.

Nos bons voeux de santé et de prospérité s’adressent à vous tous individuellement, à vos familles et à vos êtres chers.

Partager cet article : [Sassy_Social_Share]