Accueil » Veille économique mutualisée filière forêt-bois : des données au service des marchés

Veille économique mutualisée filière forêt-bois : des données au service des marchés

Publié Publié dans La Lettre B

Afin de soutenir l’activité économique, commerciale et industrielle des professionnels du bois et de la forêt, deux outils ont été développés par l’Interprofession nationale : l’Observatoire économique et la Veille économique mutualisée.

Difficile de s’aventurer sur un marché sans en connaître les fondamentaux. Partant de ce constat, France Bois Forêt a développé un observatoire économique à destination des membres de la filière. Mis en ligne depuis 2009, il délivre aux professionnels les informations statistiques conjoncturelles récentes pour agir sur les marchés, anticiper les tendances et contribuer au développement de toutes les acti­vités économiques des branches de la filière. À des rythmes adaptés à chaque thématique, l’Observatoire économique publie des mercuriales de prix et des statistiques des volumes de bois vendus. Grâce aux données collectées par le Réseau d’observation de la forêt privée (Resofop), l’Observatoire publie, chaque année, une étude sur les motivations et les comportements économiques des propriétaires forestiers.
Et ce n’est pas tout : régulièrement, les internautes peuvent aussi télécharger des notes sur l’état des marchés mondiaux des sciages et produits rabotés, ainsi que des infolettres sur les marchés internationaux du bois. Sans oublier l’indicateur des prix du bois en forêt privée publié annuellement et résultat d’un travail collaboratif entre la Société Forestière de la Caisse des Dépôts, l’ASFFOR et les Experts Forestiers de France.

Photo : Plan Rapproché

Baromètres de conjoncture
Chaque trimestre, l’Observatoire livre son baromètre de conjoncture de la première et de la deuxième transformation du bois sans oublier l’Enquête nationale de la construction bois réalisée tous les deux ans en partenariat avec le Codifab et Fibois France. Ce dispositif efficace a été complété, en 2019, par la Veille économique mutualisée de la filière forêt-bois (VEM F-B), fruits d’un travail collectif entre France Bois Forêt, le Codifab et France Bois Industries Entreprises avec les quatre ministères concernés3. « Aucune filière ne s’est jamais dotée d’un outil de ce type », confirmait, dans nos colonnes, Éric Toppan, coordinateur de l’Observatoire économique de France Bois Forêt et de l’outil VEM. Son objectif ? En finir avec l’hétérogénéité des sources de données en réunissant l’ensemble des indicateurs économiques de la filière forêt-bois sur une seule plateforme informatique. Lesdits indicateurs étant harmonisés selon une nomenclature cohérente avec celles des statistiques publiques et des activités.


La carte d’identité des 56 branches de la filière
Concrètement, les 56 branches de la filière sont renseignées en ligne et en colonne, d’où des croisements d’indicateurs délivrant des informations essentielles. Il en découle une meilleure visibilité du secteur et anticipation des marchés – « savoir où se crée la valeur ajoutée » –, et des leviers sur lesquels agir pour créer de la richesse et développer des emplois. Autre avantage : améliorer les informations sur certains produits, tels ceux renseignés de manière trop abrégée ou sommaire dans les données des douanes.
Réservée aux organisations professionnelles, via un accès dédié sur le site VEM F-B, la Veille économique mutualisée ouvre à tous les publics la nomenclature de la filière, une vue synthétique de ses données clés, son actualité économique, ainsi que plusieurs types de tableaux de bord qui délivrent des chiffres clés à chacun de ses niveaux. Pensé sur un mode interactif, le site propose une sélection d’une branche de la filière et met en exergue toutes les interactions avec les autres branches.

Pour en savoir plus :
observatoire.franceboisforet.com
vem-fb.fr

Partager cet article : [Sassy_Social_Share]