Accueil » Salon des maires : la filière au rendez-vous

Salon des maires : la filière au rendez-vous

Publié Publié dans La Lettre B

Pas moins de 945 exposants et 45 000 participants ! Autant dire que le Salon des maires et des collectivités locales, qui s’est tenu du 16 au 18 novembre 2021, a remporté un vif succès. Pour la quatrième année, la Fédération nationale des communes forestières (FNCOFOR) participait à cet événement. Et c’est sur un espace commun avec la filière forêt-bois – entièrement conçu en bois français grâce à la générosité des entreprises donatrices pour le mobilier et au cofinancement de l’Interprofession nationale France Bois Forêt – qu’elle a pu rencontrer les élus et présenter ses actions. Forte de 6 000 adhérents, la fédération porte les intérêts des collectivités, en les informant, en les accompagnant dans leur projet. « Notre objectif est de dynamiser l’économie locale en valorisant la ressource bois et les entreprises de proximité. Les communes forestières sont là pour soutenir la filière forêt-bois. Elles sont un outil d’avenir, indispensable à la cohésion de notre société », expliquait Dominique Jarlier, président de la FNCOFOR, dans une récente interview.


Trois actions de la FNCOFOR
• Analyse des retombées économiques sur le territoire (ART)1 : outil pour quantifier l’incidence des projets sur le territoire, dans un rayon de 80 km, en termes économiques, sociaux et environnementaux.
• Marques de certification de massifs d’origine, avec possibilité pour les maîtres d’ouvrage de les intégrer à leurs marchés publics. Objectif : chaîne de certification du bois à la 2e transformation, voire à la mise en œuvre, pour une traçabilité totale. 
• « Dans 1 000 communes, la forêt fait école. » : gestion d’une parcelle communale par une classe, puis transmission à celle de l’année suivante, pour une prise de conscience collective du temps long à travers cette passation.


Jean-Michel Servant, président de France Bois Forêt – « Nous sommes en pleines Assises de la forêt et travaillons tous ensemble, en filière. Et l’unité de la filière est particulièrement importante au vu des enjeux auxquels nous sommes confrontés. »

Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, en charge des forêts – « Les communes forestières sont clés, car ce sont elles qui sont confrontées à la demande sociétale, aux enjeux économiques du territoire et environnementaux. »
Le ministre a, lors du salon, annoncé plusieurs mesures pour « faire filière », parmi lesquelles l’abandon de la contribution supplémentaire de 30 millions d’euros que l’État voulait demander aux Communes forestières pour le budget de l’ONF.

Alain Lesturgez, directeur de la FNCOFOR – « C’est l’occasion de rencontrer tous les élus de France, de répondre à leurs questions et de présenter les actions de la fédération : l’outil ART, pour Analyse des retombées territoriales des projets bois ; le programme “La traçabilité des bois, enjeu du développement des territoires” ; ou encore “Dans 1 000 communes, la forêt fait école.“. »

Anne-Catherine Loisier, sénatrice de la Côte-d’Or, membre du bureau de la Fédération nationale des Communes forestières, présidente de l’association des Communes forestières de la Côte-d’Or et du groupe d’études sénatorial Forêt et filière bois – « Les communes forestières sont le fer de lance de la politique forestière en France, cela fait vingt ans qu’elles font de la multifonctionnalité. »

François Bonnet, délégué ministériel Forêt-Bois, ministère de la Transition écologique – « Les maires ont un rôle essentiel de médiation
à jouer pour retrouver ce consensus autour d’une gestion durable partagée de la forêt. »

Rémy Rebeyrotte, coprésident du groupe d’études Forêt-Bois à l’Assemblée nationale, nouveaux usages et industrie du bois – « On ne peut pas imaginer la filière forêt-bois sans les communes forestières. Il faut faire filière tous ensemble pour le confort sociétal et, en même temps, pour l’économie qu’elle représente. »

Marc Fesneau, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement et de la participation citoyenne –
« La difficulté pour beaucoup de communes n’est pas le financement, mais plutôt les moyens d’y accéder, car le montage d’un projet est complexe. »


Retrouvez les vidéos suivantes :

Le Salon des maires et des collectivités locales 2021 avec la FNCOFOR

L’annonce du ministre Julien Denormandie

La conférence de presse de Dominique Jarlier, à la suite de l’annonce du ministre Julien Denormandie


Pour en savoir plus :
fncofor.fr
art.fncofor.fr
franceboisforet.fr
assemblee-nationale.fr
communesforestieres-bourgognefranchecomte.fr
ecologie.gouv.fr

Partager cet article : [Sassy_Social_Share]