Accueil » Forexpo : une première pour France Bois Forêt

Forexpo : une première pour France Bois Forêt

Posted Posted in La Lettre B

C’est à Mimizan, au cœur du plus grand massif de forêt cultivée d’Europe occidentale, que s’est tenue, du 22 au 24 septembre 2021, la 26e édition de Forexpo, le salon forestier du Sud Europe. De la sylviculture aux transports, en passant par le reboisement ou l’exploitation forestière : une mise en lumière réussie de tous les métiers, des techniques et des savoir-faire de la forêt, mais aussi des formations qui y sont associées.

Le site forestier de 70 ha, qui a accueilli le salon Forexpo en septembre 2021, a permis d’être quasiment en situation réelle.
Photos : Forexpo 2021

Initialement prévu en 2020, mais reporté en 2021 à deux reprises – crise sanitaire oblige –, le salon quadriennal Forexpo s’est tenu en septembre dernier. Cofinancé1, entre autres, par la Région Nouvelle-Aquitaine, la Section spécialisée pin maritime (SSPM) de France Bois Forêt et le Centre régional de la propriété forestière Nouvelle-Aquitaine, il s’est déroulé,
à l’instar des trois dernières éditions (2008, 2012 et 2016), à Mimizan, dans les Landes. Il faut dire que le site présente des avantages certains, en l’occurrence, un domaine forestier de plus de 70 ha. « Son autre atout est d’offrir une boucle d’environ 2,5 km, ce qui permet de répartir les exposants le long de ce circuit avec une égale et parfaite visibilité », explique Laurence Fort, directrice administrative et commerciale de Forexpo (Maison de la forêt). 
Six pôles d’exposition (voir encadré) se déclinent ainsi le long du circuit, du transport des grumes au reboisement. Sachant que le secteur « travaux publics adaptés à la forêt » est une nouveauté. « Auparavant, ces matériels se trouvaient dans les zones “exploitation” ou “reboisement”, mais n’étaient pas vraiment mis en valeur.
Nous avons souhaité leur consacrer un secteur à part entière, avec une arène de démonstration dédiée. » Arène sur laquelle ils pouvaient évoluer en conditions réelles, qu’il s’agisse du matériel de terrassement, de voirie, etc., ou, autre innovation, de machines électriques zéro émission.

Le secteur exploitation forestière.
Remise des prix du concours régional de débardage aux élèves de Nouvelle-Aquitaine : MM. Donadi, Martin et Teilhac.

Autour des métiers de la forêt
À noter : Forexpo est le seul salon à prévoir des démonstrations de travail du sol et reboisement. Trois secteurs étaient ainsi dotés d’arènes, tel celui de l’exploitation forestière. « Pour ce dernier, les exposants vont davantage s’attacher à montrer les capacités motrices des machines sur terrains accidentés, plutôt que de faire une démo d’abattage, trop compliquée en termes de sécurité. »
L’événement se déployait pour cette édition autour des métiers de la forêt et des formations. « Un choix motivé par les difficultés de la filière à trouver du personnel, même dans les formations. Car ces métiers ne sont pas très connus. Et la plupart des jeunes ignorent leurs niveaux de technicité (du CAP à Bac + 5). » Les organismes régionaux de formation étaient représentés au pôle exploitation sur le stand de la Région Nouvelle-Aquitaine. Et la présence remarquée des journalistes et, surtout, celle de nombreuses écoles forestières attestent que le thème est particulièrement porteur ; il devrait d’ailleurs être reconduit dans les prochaines éditions.
Les conférences prévues initialement ont dû être annulées pour éviter les lieux fermés, potentiels clusters. En revanche, le concours régional de débardage a été maintenu. Opposant quatre écoles forestières2 de la Nouvelle-Aquitaine, à raison de deux élèves par établissement, les épreuves portaient sur la rapidité, la sécurité et la maniabilité… « And the winner is »… Pierrick Teilhac, en formation à Meymac, en Corrèze (19).
En dépit des reports successifs et du contexte sanitaire encore fragile, cette édition fut une réussite. « Nous avons eu plus d’exposants étrangers qu’en 2016. Certes, la fréquentation était moins importante, 23 400 visiteurs, contre 28 000 en 2016, mais plus qualitative de l’avis des exposants. »

Arène de démonstration du secteur sylviculture, reboisement.

Six secteurs d’exposition
• Services (gestion, matériel de mesures, banques, assurances…). 
• Reboisement et sylviculture, avec arène de démonstration
(travail du sol, plantation, entretien). 
• Exploitation forestière, avec arène de démonstration (combinés d’exploitation, matériel de débardage, scieries mobiles). 
• Bois-énergie (broyeurs, déchiqueteuses, combinés pour bois de chauffage). 
• Travaux publics adaptés à la forêt, avec arène de démonstration. 
• Transport et logistique : camions, remorques, grues…


Pour en savoir plus :
forexpo.fr
franceboisforet.fr
maisondelaforet-sudouest.com
nouvelle-aquitaine.fr

Partager cet article : [Sassy_Social_Share]