8e édition de la Journée internationale des forêts 2021

8e édition de la Journée internationale des forêts 2021

Photos et doc. : Teragir

Malgré la crise sanitaire qui perdure, la 8e édition de la Journée internationale des forêts est, à l’heure où nous écrivons ces lignes, maintenue. Ce rendez-vous, dont France Bois Forêt et les Pépiniéristes forestiers français sont partenaires, a été conçu pour se tenir, sous réserve de nouvelles directives gouvernementales, aussi bien sur le terrain que sur les réseaux sociaux.

« Avec les enseignements de l’an dernier, nous avons plus de recul aujourd’hui et avons donc pu anticiper. L’événement ne sera donc pas tronqué comme l’an passé », souligne Lucie Pelous, coordinatrice de la Journée internationale des forêts-Teragir. Instauré par l’ONU (Organisation des Nations unies) en 2011 et organisé en France par l’association Teragir, ce programme d’éducation au développement durable et à la forêt comprend deux volets, l’un grand public, l’autre pédagogique et intitulé « La Forêt s’invite à l’École ». Prévues du 13 au 21 mars 2021, les activités du premier volet ont donc été maintenues dans l’ensemble du territoire, dans le respect, bien sûr, des directives locales et du protocole sanitaire. « Par exemple, les sorties en forêt se feront par groupes de six personnes au maximum. » Ces moments conviviaux et instructifs donneront la possibilité de découvrir ou de mieux appréhender la multifonctionnalité des forêts. Balades, animations nature, jeux de piste, plantations, visites, démonstrations de travaux forestiers… Le public pourra retrouver tout le programme d’activités – notamment les plus proches de son domicile – sur les réseaux sociaux Instagram, Facebook, Twitter, et dans des publications, par exemple, relatives à la sortie de la vidéo sur la gestion durable des forêts en lien avec les Objectifs de développement durable (ODD)…

Mettre en exergue la multifonctionnalité des forêts

Le nouveau livret pédagogique mis à disposition des élèves.

Dans le cadre des projets pédagogiques « La Forêt s’invite à l’École », les Pépiniéristes forestiers français4, partie prenante et essentielle de la JIF, ont fourni 14 816 plants. Temps forts de ce volet dédié aux publics scolaires et périscolaires, les plantations ont commencé le 1er novembre 2020 et se termineront le 31 mars 2021. À noter que les plants sont toujours proposés sous forme de lots thématiques (champêtre, charmille…) et qu’il y a autant de plants que d’élèves participants aux projets (lorsque le terrain de plantation choisi le permet). Actuellement, 271 projets pédagogiques sont enregistrés, concernant des classes de la maternelle au lycée (avec une grande majorité de classes élémentaires du CP au CM2), « soit sensiblement au même niveau qu’il y a deux ans ». Et l’on peut dire que les retours sont très positifs : « Ce programme est encore plus apprécié par les équipes d’enseignants et les élèves en ces périodes troublées. », se félicite Lucie Pelous. Critère de participation : chaque projet doit aborder « la notion de multifonctionnalité de la forêt à travers ses aspects économiques, sociaux, environnementaux. Les porteurs de projet choisissant ensuite une thématique particulière », détaille Lucie Pelous.

Critère de participation : chaque projet doit aborder « la notion de multifonctionnalité de la forêt à travers ses aspects économiques, sociaux, environnementaux. Les porteurs de projet choisissant ensuite une thématique particulière », détaille Lucie Pelous. Composante incontournable, la dimension durable des forêts. « Parmi les sujets récurrents, la biodiversité arrive en tête : c’est une constante, année après année. Il faut dire que c’est une porte d’entrée royale pour aborder la forêt avec les enfants, un bon levier de sensibilisation. » Une thématique qui s’étoffe ensuite selon les niveaux des élèves : faune, flore et saisons avec les maternelles ; projets en lien avec les cours de SVT (sciences de la vie et de la Terre) pour les collégiens… La cérémonie numérique des Trophées « La Forêt s’invite à l’École » se déroulera le vendredi 29 mars, sur les réseaux sociaux, avec annonce des lauréats. La grande nouveauté réside dans le livret pédagogique, entièrement repensé pour l’occasion. Obélix et Astérix, après de bons et loyaux services, ont laissé leur place à une petite fille et un petit garçon qui découvrent, en même temps que le lecteur, l’univers forestier. Une promenade aussi ludique qu’éducative.

La JIF avec Fibois Hauts-de-France


Des sorties pédagogiques pour mieux appréhender la multifonctionnalité de la forêt.

Dans le cadre de la Journée internationale des forêts (JIF), Fibois Hauts-de-France proposera aux établissements scolaires un programme d’animations sur site. Au sommaire : les fonctions de la forêt ; ses métiers et, par extension, ceux du bois et les grandes organisations professionnelles ; la biodiversité (exercice de calcul d’Indice de biodiversité), une plantation. Des activités suivies à long terme avec un retour d’expérience demandé aux élèves et valorisé par Teragir. Cette initiative, lancée en 2020, est amenée à évoluer au gré des thématiques de Teragir et dans le cadre d’étroits partenariats. Cette année, trois établissements sont accueillis :

15 mars : collège du Bras d’Or (Écuires) en forêt d’Hesdin (62), en partenariat avec l’ONF, de la 6e à la 3e.

Des sorties pédagogiques pour mieux appréhender la multifonctionnalité de la forêt.

16 mars : collège Gaëtan-Denain (Compiègne), classe 6e « Nature », en forêt de Compiègne, encadrés par les sections de BTS Gestion forestière de l’Institut Charles-Quentin de Pierrefonds (60). Lors de la JIF 2020, le collège a été doté de trente arbres. Au programme : entretien des plants et observation de la pousse (SVT), séance sur la poésie de la nature et les arbres à travers les arts, confection d’affiches.

18 mars : collège de la Chesnoye (Saint-Gobain, Aisne), classe de 4e « Evodia », en forêt de Saint-Gobain (02). Il s’agit d’un partenariat à long terme avec l’Office national des forêts (chaque classe porte le nom d’un arbre, plantation d’un arboretum et gestion à long terme).

Une expérience qui a pour vocation d’être reproductible et de se développer en région.

Pour en savoir plus :

Réf. FBF : 20F1237