Charte d’engagement entre l’État et les acteurs de la filière forêt bois

Libérer les énergies pour engager pleinement la dynamique
d’adaptation des forêts au changement climatique

 

La forêt et les usages du bois procurent des services multiples essentiels pour la société qu’il convient de préserver : économiques (production de matériaux et énergies renouvelables, emplois…), environnementaux (stockage du carbone, préservation de la biodiversité, protection et stabilisation des sols, maintien des ressources en eau en quantité et qualité, amélioration de la qualité de l’air…) et sociaux (paysages, loisirs…).
Le changement climatique est un défi pour l’ensemble des écosytèmes forestiers. La succession de sécheresses affaiblit les arbres et les rend plus vulnérables aux attaques d’insectes dont les cycles de reproduction sont par ailleurs accélérés par le réchauffement. La résilience des écosystèmes est compromise et des surfaces importantes s’avèrent d’ores et déjà en situation de ne pouvoir s’adapter seules. Ces conséquences du changement climatique sur l’état de santé des forêts poussent à définir des stratégies d’adaptation. Cette adaptation est essentielle au maintien du rôle d’atténuation des forêts. La forêt est aujourd’hui fortement impactée par les effets du changement climatique et des surfaces importantes s’avèrent d’ores et déjà en situation de ne pouvoir s’adapter seules.

En signant et en remettant la feuille de route sur l’adaptation des forêts au changement climatique, les acteurs de la forêt et de la filière forêt-bois ont marqué leurs souhaits de relever ce défi en s’engageant sur des actions et des moyens nécessaires à l’adaptation des forêts et de la filière au changement climatique.
Le rapport de la députée Anne-Laure Cattelot a également souligné la nécessité d’agir aujourd’hui pour garantir l’avenir de nos forêts et des services qu’elles nous apportent. travers le plan de relance,
le ministre Julien Denormandie a décidé de répondre à ces engagements et à ces recommandations et d’accompagner de manière inédite les acteurs de la filière. Cette charte vise à marquer et sceller cette
dynamique.
Cette dynamique inédite initiée pour le renouvellement forestier constitue une opportunité pour les propriétaires forestiers et l’ensemble des acteurs de l’amont et de l’aval de la filière, mais aussi plus globalement pour les citoyens.
Il est essentiel que la forêt et le bois contribuent à l’accélération de la conversion écologique de l’économie française et de son tissu productif, à l’indépendance et à la souveraineté de la France, et à la
création d’emplois sur les territoires.

Retrouvez l’intégralité de la charge d’engagement en cliquant ici