Urgence pour la forêt : une réponse politique

Organisé à l’Assemblée nationale et au Sénat, le 7 novembre dernier, le colloque « Urgence pour la forêt : quelles réponses aux changements climatiques ? » a exploré les nécessaires évolutions dans la politique forestière face à cette crise sans précédent. À cette occasion, les professionnels de la filière forêt-bois1, soutenus par France Bois Forêt, ont présenté un plan de sauvegarde et d’adaptation de la forêt française.

Sécheresses, dépérissements forestiers, attaques massives de scolytes. Et aussi, à plus ou moins long terme, des répercussions économiques et sociales comme le déséquilibre des marchés du bois, la déstructuration de la filière, la disparition d’entreprises et donc d’emplois, ou encore la perte de savoir-faire. Alors oui, il y a urgence ! Cette crise sans précédent a été au cœur des débats du colloque qui s’est tenu à l’Assemblée et au Sénat, en novembre dernier. Et si la filière forêt-bois ne cache pas son inquiétude, elle est aussi très réactive, comme en atteste le plan de sauvegarde et d’adaptation de la forêt française présenté à cette occasion. Maître mot dudit plan : l’anticipation, notamment pour adapter les productions régionales, et dégager une provision comptable permettant de lisser les effets de la crise sur dix ans… Plusieurs pistes d’actions sont évoquées pour repenser le système forêt-bois et le rendre plus adapté, résilient et durable : plus de capacités décisionnelles et un cadre réglementaire dérogatoire pour l’expérimentation ; le pilotage sur une dizaine de territoires de ces expérimentations pour l’élaboration de plans locaux forestiers ; une coordination interministérielle pour plus de cohérence des politiques publiques concernant la forêt et le bois. Et aussi une coopération européenne, voire internationale !

Le plan est disponible sur efa-cgc.net/nos-dossiers

1 Fédération nationale des communes forestières (FNCOFOR), Fransylva (fédération « Forestiers Privés de France »), Fédération nationale du bois (FNB) et Office national des forêts (ONF).

Colloque porté par : Anne-Catherine Loisier, sénatrice de la Côte-d’Or, présidente du groupe d’études du Sénat ; Laurent Furst, député du Bas-Rhin, et Rémy Rebeyrotte, député de la Saône-et-Loire, coprésidents du groupe de l’Assemblée.

Pour en savoir plus :
fncofor.fr
fnbois.com
fransylva.fr
onf.fr
cnpf.fr

©La forêt de Teillay s’étend sur plusieurs kilomètres dont une partie sur la commune de Teillay (35), et l’autre sur Ruffigné (44).
Photo : Atlanbois