Groupe Lefebvre La passion du hêtre

Présent sur différents sites de production au plus proche des hêtraies, le Groupe Lefebvre est bien connu des professionnels du bois français comme internationaux. Investissements, export, premières offres pour valoriser le hêtre en construction, revue d’actualités de ce groupe industriel d’envergure.

Un nouvel investissement dans une ligne de sciage pour les bois d’emballage réalisé cette année est venu compléter celui de 2012 sur le même site des Grandes-Ventes (76).  ©Groupe Lefebvre

Les investissements au cœur du métier de scieur : en 2012 déjà, le Groupe Lefebvre avait réalisé un important investissement de 16 millions d’euros, sur l’usine des Grandes-Ventes en Seine-Maritime, afin d’optimiser le process de production et, ainsi, de garantir qualité et couleur des produits.
En cette année 2018, le Groupe Lefebvre vient d’en réaliser un nouveau, d’un montant de 6 millions d’euros, toujours sur le site normand des Grandes-Ventes. Il s’agit cette fois d’une nouvelle ligne de sciage pour les bois d’emballage. Cette acquisition permet à l’entreprise de pérenniser ses approvisionnements et de valoriser l’ensemble des bois produits par les forêts environnantes.
C’est bien l’une des particularités du métier de scieur que d’être dans une recherche constante d’optimisation de sa matière première : acheter ce que produit un massif forestier, le valoriser au mieux, pour réaliser des produits industriels, normés, et les vendre à des clients exigeants. L’investissement et l’optimisation de l’outil industriel sont au cœur du métier de scieur.

Un fort taux d’exportation pour la première transformation
L’exportation fait partie de l’ADN de l’entreprise « Nous avons toujours exporté, précise Joël Lefebvre, président du groupe. Nos clients ont suivi l’évolution du marché du meuble. Auparavant, il y avait l’Angleterre, l’Italie et l’Espagne ainsi que quelques petits volumes sur le Maghreb. » Depuis une vingtaine d’années, l’Asie est très présente, avec la Chine désormais en tête. Mais pas nécessairement pour la fabrication de mobiliers destinés à l’export : « Aujourd’hui, en Chine, 70 % des volumes achetés le sont pour leur marché domestique : leurs mobiliers, leurs agencements, leurs escaliers. » Sur ces marchés à l’export, ce sont avant tout la présence commerciale et la qualité du contact qui font la différence. De même qu’une qualité constante des produits et des délais de livraison respectés.

INVESTISSEMENT INDUSTRIEL

Thème
Revue d’actualités
et point sur les différents marchés

Essence utilisée
Hêtre

Entreprise
Groupe Lefebvre

Année de création
1946

Site Internet
groupe-lefebvre.fr

Une présence sur les marchés de la seconde transformation
Le Groupe Lefebvre est également présent sur les marchés de la seconde transformation en France. Les principaux produits vendus sont les carrelets à destination des portes coupe-feu et les panneaux de lamellé-collé abouté (plans de travail, escaliers…). « Sur ces deux produits, la concurrence sur le prix avec les pays d’Europe de l’Est est féroce, et il est dommage que les clients ne préfèrent pas le bois local travaillé en France au moment où l’on parle de l’intérêt de l’économie circulaire et des bilans carbone », regrette Joël Lefebvre. Les composants de meubles, secteur sur lequel l’entreprise est également positionnée, s’adressent aux fabricants de meubles pour les collectivités. Ce sont des marchés de petite série, sur lesquels il s’agit d’être réactif, créatif, adaptable.

Du hêtre en construction
« Nous croyons à la place du hêtre en construction bois, et pour des produits bien spécifiques », poursuit Joël Lefebvre.
Pensé dans le cadre de programmes soutenus par l’Interprofession nationale France Bois Forêt et l’État pour accompagner l’émergence de solutions innovantes pour les feuillus dans la construction, un programme de recherche et développement a été mené. L’entreprise y a forgé ses convictions et a décidé d’investir pour tester ces marchés. Dès début 2019, le groupe proposera des poteaux de lamellé-collé abouté ainsi que des lamelles aboutées de 3 à 4 mètres destinées aux fabricants de charpente lamellé-collé.
« Nous travaillons dessus depuis le mois de juillet et serons capables de livrer les premières lamelles au début de l’année prochaine. Ces solutions sont intéressantes pour le marché du résidentiel ou pour les logements collectifs de moyenne hauteur », précise Joël Lefebvre. De nouveaux débouchés qu’il sera intéressant de suivre.