Tous à Euroforest !

40 000 visiteurs sont attendus pour cette 7e édition.
Photo : Euroforest

Du 21 au 23 juin prochain, la filière forêt-bois se retrouve à Saint-Bonnet-de-Joux (71) pour la 7e édition d’Euroforest, salon auquel France Bois Forêt apporte son soutien financier. Deux thématiques importantes sont mises en avant cette année : l’investissement forestier, et l’acceptabilité de la gestion forestière et de la récolte de bois.

Près de 40 000 personnes sont attendues pendant ces trois jours de rassemblement organisés en pleine nature, au cœur de la Bourgogne-Franche-Comté. En vingt ans, Euroforest s’est imposé comme le premier salon forestier en France et le troisième en Europe. Propriétaires forestiers, entrepreneurs de travaux forestiers, exploitants forestiers, scieurs, gestionnaires forestiers entre autres font du salon un grand lieu de rencontres entre professionnels de la filière, et entre fournisseurs et clients. Les passionnés de nature seront également au rendez-vous. Cette ouverture au grand public fournit l’opportunité à la filière forêt-bois de faire découvrir ses métiers et de sensibiliser les particuliers à ses atouts.

Investir et comprendre

Le salon permet de découvrir les dernières innovations sur les métiers de la forêt et de l’exploitation forestière.
Photo : Euroforest

Cette année, l’accent est mis particulièrement sur l’investissement forestier, enjeu crucial pour l’avenir. En soutenant la forêt, les investisseurs ont l’opportunité de s’engager sur une valeur bien réelle, de participer au renouvellement des surfaces boisées et de favoriser la production de bois. Euroforest est aussi l’occasion de sensibiliser l’opinion publique aux enjeux de la gestion forestière. Le salon permettra non seulement d’expliquer son rôle économique dans les territoires et de valoriser ses bénéfices sur les plans environnemental et sociétal, mais également de mettre en avant son influence décisive pour lutter contre le réchauffement climatique. Environnement procurant bien-être et propice à de nombreuses activités de plein air, la forêt est aussi un lieu de plantation et de récolte qui permet à chacun de profiter du matériau noble qu’est le bois. Les thèmes de cette année : investissement forestier, acceptabilité de la gestion forestière et de la récolte de bois

L’acceptabilité de la récolte du bois et l’investissement forestier sont les deux thèmes centraux de cette édition.
Photo : CFBL

EUROFOREST
• 330 exposants et plus de 40 000 visiteurs attendus
• 30 % d’exposants en plus par rapport à l’édition précédente (2014)
• 70 % de surface réservée en plus par rapport à l’édition précédente (2014)
• Un nouveau parcours a été élaboré, intégrant des raccourcis qui permettront aux visiteurs de retourner plus facilement sur leurs pas afin de multiplier les passages sur les stands.
• Des tables rondes sur le renouvellement forestier sont organisées le jeudi 21 juin de 11 h à 13 h et font intervenir l’ensemble de la filière : coopératives, reboiseurs, industriels, écologistes, scientifiques, politiques.

Témoignages

Sylvain Augoyard, représentant de la Fédération nationale entrepreneurs des territoires (FNEDT) en Bourgogne-Franche-Comté
« La commission Forêt de la FNEDT participe à Euroforest depuis sa première édition. C’est pour nous un lieu incontournable de rencontres des professionnels de la filière, mais aussi du grand public. Cette année, suite à la fusion des régions, les deux associations – Cipref* pour la Bourgogne et Pro Forêt pour la Franche-Comté – seront réunies pour la première fois sur un stand commun. Des animateurs y feront la promotion des métiers des entreprises forestières et expliqueront le rôle de notre association. Deux thématiques ont, par ailleurs, été retenues pour cette édition : la maladie de Lyme et la pénibilité des travaux forestiers. »
[*] Centre d’information et de promotion des entreprises forestières

Patrice de Fromont, président du syndicat des forestiers privés de Saône-et-Loire et de PEFC Bourgogne-Franche-Comté
« Comme à chaque édition, Euroforest permet à Fransylva, via ses représentants de Saône-et-Loire, de présenter aux professionnels et au grand public, ses activités, ses services et ses actions pour la défense des intérêts des propriétaires forestiers et des forêts privées françaises. Les forestiers privés de la région animeront un espace d’exposition où les propriétaires forestiers pourront trouver des informations techniques, administratives, juridiques… Et cette année, nous avons décidé d’organiser, le 22 juin, l’assemblée générale de notre syndicat départemental dans le cadre de cet événement à la fois symbolique et fédérateur. Côté PEFC, un stand permettra de faire connaître l’association, d’inciter les professionnels à y adhérer en signant notre charte. Celle-ci venant d’être révisée, comme tous les cinq ans, elle fera l’objet d’une présentation détaillée. »

Michel Lesbaches, responsable formation et communication à la direction territoriale Bourgogne-Franche-Comté de l’ONF
« En tant qu’acteur majeur de la filière forêt-bois, l’Office national des forêts ne peut qu’être présent à Euroforest. Si la manifestation est surtout professionnelle, la part du grand public qui la fréquente est intéressante. C’est pourquoi nous avons choisi d’aménager deux stands au sein du salon. Le premier est animé par les experts du réseau Arbre Conseil qui a été créé pour accompagner les clients dont les arbres sont situés hors forêt (écoles, collectivités territoriales ou particuliers). Outre des conseils et des diagnostics techniques, le stand proposera des démonstrations grandeur réelle, avec notamment des grimpeurs élagueurs. Sur le second espace d’exposition, plus institutionnel, les visiteurs pourront trouver des informations sur les métiers de la forêt, la réglementation, la sylviculture… À noter que ce stand sera aménagé avec du mobilier bois conçu par Atelier Bois Bourgogne, spécialisé dans la signalétique, avec deux particularités que sont la gravure et la peinture, l’occasion de mettre en avant cette activité originale. »

Julien Bluteau, secrétaire général de l’Union de la coopération forestière française (UCFF)
« L’une des raisons d’être des coopératives forestières est de rassembler les producteurs forestiers, afin d’optimiser économiquement des opérations de gestion et de valorisation forestière. D’une certaine manière, Euroforest incarne, lui aussi, un rassemblement vivant de sylviculteurs, et c’est pourquoi les coopératives forestières, en tant que cofondatrices, constituent un partenaire historique de l’événement. Les directeurs et techniciens des 18 coopératives forestières seront mobilisés sur un stand de 150 m² pour accueillir les visiteurs. Ces derniers pourront gagner 3 hectares de reboisement grâce à un jeu-concours. Enfin, le 21 juin, nous organisons une conférence sur le renouvellement forestier pour débattre autour des trois défis d’avenir que sont les enjeux financiers, les enjeux sylvicoles et techniques face au changement climatique, les enjeux de l’adaptation au marché. Interviendront notamment Rémy Rebeyrotte, député de Saône-et-Loire ; Sylvain Reallon, nouveau sous-directeur de la filière forêt-bois au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation ; Philippe Siat, président de la FNB ; Hervé Le Bouler, conseiller du Cese. »