Plantations : quelles perspectives ?

Photo : France Bois Régions/France Bois Forêt/Plan Rapproché

Le 24 novembre dernier, l’Académie d’Agriculture de France a organisé, sous le patronage du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, un colloque sur le thème des plantations forestières. Un événement soutenu notamment par France Bois Forêt, Alliance Forêt Bois et le fonds « Plantons pour l’avenir ».
C’est au ministère, rue de Varenne, à Paris, que s’est tenu le colloque de l’Académie d’Agriculture de France. Il avait pour objectif de faire le point sur la place que les plantations forestières devraient occuper dans la bio-économie du futur. « Cette réflexion intervient alors que notre pays connaît depuis plus d’une décennie un fort ralentissement des plantations mettant même en cause, dans certaines régions, le simple renouvellement des peuplements », a déclaré Gérard Tendron, secrétaire perpétuel de l’Académie d’Agri­culture de France, en introduction du colloque. En France, les forêts issues de plantations couvrent en effet une surface importante et apportent une contribution significative à la production de bois. Cette production est une richesse qui, après récolte, est transformée en une grande variété de produits, contribuant ainsi à l’apport d’une importante valeur ajoutée. « Par ailleurs, la plantation constitue une technique indispensable pour installer des forêts, a précisé Gérard Tendron, par exemple pour protéger des sols ou pour modifier la composition en espèces afin d’anticiper les effets du changement climatique. »
Une problématique aux contours variés
Avec ce colloque, l’Académie d’Agriculture de France souhaitait proposer le cadre d’un débat serein, sans tabou et constructif. Un débat visant à éclairer les multiples facettes d’une problématique aux contours variés. On peut citer par exemple le rôle des plantations forestières dans l’approvisionnement des industries de transformation, leur impact sur l’emploi et le développement en zone rurale, leur impact sur les cycles biogéochimiques (eau, carbone, éléments minéraux du sol), leur adaptation à un contexte environnemental changeant…
Pourquoi et comment planter ?
Neuf intervenants venus d’horizons distincts se sont ainsi succédés à la tribune. Consacrée à la question du « Pourquoi planter ? », la matinée a permis de dresser un panorama des forêts reboisées en France et dans le monde, puis d’aborder les différents rôles des plantations : produire une ressource adaptée aux usages du bois, créer de la valeur, adapter les forêts au changement climatique. L’après-midi, les participants se sont intéressés à la question du « Que planter et comment ? ». Les conférences ont ainsi porté sur le progrès génétique, les techniques de repeuplement innovantes, les politiques de boisement d’un parc naturel, l’acceptation sociale des plantations… La manifestation s’est conclue par une intervention de Jean-Yves Caullet, député de l’Yonne, président de l’Office National des Forêts (ONF), suivie de la remise des Trophées 2016 de l’Académie d’Agriculture de France « Jean-Paul Lanly pour la valorisation du bois français », aux entreprises lauréates : la scierie Josso (22) et l’entreprise d’emballages Martin (79).
Pour en savoir plus :
academie-agriculture.fr
agriculture.gouv.fr
allianceforetsbois.fr
pepiniereforestiere.fr
plantonspourlavenir.fr