Habitat Zéro Carbone au Futuroscope

Habitat Zéro Carbone a accueilli le public du Futuroscope de janvier 2014 à décembre 2015 avec le soutien de France Bois Forêt.
Photo : Futuroscope

Après son exposition itinérante dans les régions à l’initiative de France Bois Forêt, et le succès rencontré sur différents salons, Habitat Zéro Carbone a été accueilli, deux années durant, par le pôle de loisirs tourné vers l’innovation : le Futuroscope.
Le prototype en bois Habitat Zéro Carbone souhaitait démontrer que l’on peut réduire son empreinte écologique en matière de construction en faisant appel à la filière bois. En effet, seule la construction bois stocke durablement le carbone dans sa structure et permet de compenser son transport ainsi que le peu d’énergie grise nécessaire à sa réalisation. Habitat Zéro Carbone a utilisé des bois français issus de forêts gérées durablement afin de réduire l’impact lié à son transport. Écoconçu, économe en énergie, conforme aux exigences du label BBC-Effinergie et à la RT 2012, il a ainsi permis de présenter en conditions réelles de mise en œuvre les solutions techniques et équipements qui participaient, pour leur part, à la réduction de son bilan carbone.
Prototype bois au cœur de l’innovation
Grâce au soutien de France Bois Forêt et de France Bois Régions, l’ouvrage a été accueilli, de janvier 2014 à décembre 2015, par le Futuroscope, site à forte attractivité tourné vers le futur. Avec 44 millions de visiteurs depuis son ouverture en 1987, il s’agit du deuxième parc de loisirs en France. Pendant ces deux années, ce sont 168 618 visiteurs et plus de 200 groupes scolaires de tous niveaux qui auront franchi le seuil d’Habitat Zéro Carbone pour découvrir les avantages du bois dans la construction. Enrichi par une série d’animations interactives associant expériences tactiles et découvertes numériques, ce démonstrateur à vocation pédagogique a ainsi proposé à un public familial la découverte des forêts, de leurs diverses essences et du rôle du bois dans le stockage du carbone. Un succès plébiscité par les visiteurs sensibilisés par le bois dans la construction qui souhaitaient, en effet, à 95 %, approfondir leur connaissance sur le sujet.