Du bois français pour le Pavillon de la France à Milan Un choix politique approuvé par la filière

Pavillon France
Copyrights: © CMC / XTU / STUDIO A. RISPAL /SIMONIN Frères/ALN

Luc Charmasson, président de France Bois Industrie Entreprise et Laurent Denormandie, président de France Bois Forêt saluent le choix politique qui a été fait pour le Pavillon de la France à Milan : une construction en bois français. Cela vient conforter le « Plan Industrie du Bois » et engage davantage encore la France dans son effort d’atténuation du changement climatique à travers la filière forêt bois. #Milanforêtbois2015

« Lundi dernier Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique lançait la seconde phase de la Nouvelle France industrielle à Nantes avec notamment le plan de ville durable. La filière forêt-bois a un rôle à jouer et nous sommes sur la bonne voie ! » explique Luc Charmasson. Le Plan Industries Bois se concrétise déjà au quotidien à travers Adivbois, l’Association pour le développement des immeubles à vivre bois qui crée une dynamique de développement sur les marchés de la construction et de l’aménagement d’immeubles à grande hauteur en bois, en France et à l’export. « A Milan le choix de la construction bois vient conforter tout le travail que nous mettons en place pour faire émerger des projets exemplaires de construction bois de bâtiments de hauteur » poursuit-il. Et demain, verrons-nous se multiplier les projets en bois aussi originaux et performants ?

La performance technologique de la filière forêt-bois assure un développement croissant des projets de construction bois qui concourent directement aux effort d’atténuation du changement climatique. « Gardons à l’esprit que c’est bien à travers la gestion dynamique de nos forêts que nous produisons du bois. Ce dernier capte du carbone toute au long de sa croissance et continue à le stocker une fois transformé. Véritable puits de carbone, nos forêt et la filière qui en découle agit au quotidien dans le sens insufflé par COP 21 » explique Laurent Denormandie, président de France Bois Forêt. « Adaptation, recherche, innovation, des solutions bois français existent ou sont à inventer. Osons le bois français ! La filière forêt-bois agit au quotidien pour y parvenir » conclut-il.